Dans le cadre de la 16ème journée de Liga, le Real Madrid est parvenu à vaincre le Rayo Vallecano sur le score de 1-0 (but de Benzema). Voici les notes du match des Madrilènes.




COURTOIS (6) : Une rencontre somme toute assez tranquille, mais le portier madrilène a su se montrer décisif en réalisant une double parade dans les derniers instants du match (90e + 1). Néanmoins, on regrette son absence dans les sorties aériennes. 

CARVAJAL (6) : On a aimé sa belle activité sur son flanc droit ainsi que sa complémentarité avec Vazquez. Inspiré techniquement, il a constamment tenté d'apporter un plus offensivement sans faire l'impasse sur l'aspect défensif dans lequel il s'est montré concentré.


​VARANE (6) : Même si la défense madrilène a très peu été inquiétée, le défenseur tricolore a rendu copie assez propre. En confiance, il a fait preuve de beaucoup de sang froid pour ressortir les ballons. Toujours bien placé, il n'a laissé aucune miettes aux attaquants adverses.


RAMOS (6) : Sans surprise, il a excellé dans le domaine aérien et a su adresser des relances bien senties pour ses milieux de terrains notamment. Il se verra très justement refusé d'un but à la 6ème minute de jeu pour une position de hors-jeu. Taille patron !


MARCELO (5) : Assez remuant certes, cependant la domination du jeu sur le côté droit a eu raison de son rendement habituel. Une rencontre assez famélique dans laquelle il a touché peu de ballons. 


KROOS (5) : À l'image de son équipe il a connu une grosse première mi temps, ses ouvertures millimétrées (15e et 23e) ont ravi le public. À la 35e minute à la suite d'un joli service en retrait effectué par Benzema il trouve le poteau. Il a subi beaucoup de fautes.


LLORENTE (5) : Positionné en sentinelle dans un milieu à 3, il a servi de base dans la transition offensive. Propre, il a récupéré pas mal de ballons dans le premier acte notamment. En revanche, il a connu une baisse de régime durant la seconde mi temps. 

MODRIC (5) : Le tout nouveau ballon d'Or n'a pas eu besoin de forcer son talent dans ce match, hormis une roulette de génie à la 27e minute pour se débarrasser du pressing et d'un contrôle zidanesque avant de servir idéalement Asension dans la surface, on reste sur notre faim. 


VAQUEZ (7) : Intenable, il a été le joueur le plus en vue durant la première mi-temps. Sa passe décisive à Benzema vient attester de sa grande forme, discipliné sur le plan défensif on l'a vu effectuer des retours important. D'avantage pris au marquage dans le second acte, son rayonnement est resté égale. Clairement une des grandes satisfactions de la rencontre.

ASENSIO (4) : Très peu en réussite, il manque deux belles opportunités. Coupable de nombreux mauvais choix, il n'a pas su se mettre en évidence dans un match ou l'adversité fut relativement faible.


BENZEMA (7) : Buteur dès la 12e minute de jeu après un bon service de Lucas Vazquez côté droit, il a livré une copie très intéressante. Dans tous les bons coups de son équipe, il a régalé dans le jeu par sa mobilité et son sens de la remise. Touché à la cheville, il se verra contraint de céder sa place à la 77e minutes de jeu. Homme du match !

CEBALLOS (non noté) : Il a fait son apparition dans les vingt dernière minutes, sans parvenir à se distinguer.


VINICIUS Jr (non noté) : Entré dans le dernier quart d'heure, il a amené de la folie sur le front de l'attaque castillane sans parvenir à créer de réels dangers.