TOPSHOT - Paris Saint-Germain's Uruguayan forward Edinson Cavani (C) celebrates with teammates after scoring a goal during the European Champions League football match between Crvena Zvezda Belgrade and Paris Saint-Germain (PSG) on December 11, 2018 at Rajko-Mitic stadium in Belgarde. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)        (Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)

Les 7 leçons à retenir de la phase de poules de Ligue des Champions

Mercredi soir, les derniers matchs de la phase de poules de la Ligue des Champions ont été joués. On connait donc toutes les équipes qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition. On peut déjà tirer quelques leçons de ces gros matchs comme des moins gros. Voici les principaux enseignements de cette première phase.

1. Paris à l'épreuve des balles

Après un départ compliqué et une défaite à Liverpool, le Paris Saint-Germain a eu du mal à se relever et n'a pas battu une seule fois le Napoli. Ils étaient troisièmes de la poule avant la cinquième journée. Et pourtant, au terme de cette première phase, le PSG a terminé premier de son groupe. Une preuve qu'il ne faut jamais baisser les bras et que le travail paye. Grâce à celui de Thomas Tuchel, certains joueurs parisiens se sont métamorphosés au cours de ce mini championnat.

2. Lyon doit concrétiser

L'Olympique Lyonnais a dominé tous ses matchs de Ligue des Champions cette saison. Ils auraient pu les gagner tous s'ils avaient été plus efficaces dans la surface adverse. À la place, l'OL a fait cinq matchs nuls et une victoire. Si ce bilan est exceptionnel, il aurait pu être bien meilleur si les attaquants lyonnais avaient été plus réalistes. Lyon a intérêt à corriger ce défaut avant les huitièmes de finale.

3. Monaco n'est plus un grand

En voyant l'AS Monaco aujourd'hui, difficile de croire que les Monégasques étaient, il y a deux saisons, en demi finale de la Ligue des Champions. Le club va devoir revoir sa politique et repartir de l'avant pour ne pas passer du dernier carré européen à la Ligue 2.

4. La Juve n'est pas intouchable

La Juventus Turin a commencé sa campagne européenne en remportant tous ses matchs de la phase aller. La Vieille dame semblait intouchable mais a réalisé une phase retour bien moins brillante. Après deux défaites en trois matchs, les Italiens ont tout de même terminé premiers de leur groupe. Malgré tout, ils ont montré des signes de faiblesses et paraissent moins imposants.

5. Le Real Madrid est malade

Le Real Madrid est une équipe taillée pour l'Europe. La preuve ils ont remporté les trois dernières Ligues des Champions. Les champions d'Europe en titre ont terminé premier d'un groupe assez simple, mais ont perdu deux matchs très inquiétants contre le CSKA Moscou. Si la première défaite 1-0 à Moscou pouvait passer pour un accident, la seconde 0-3 à Madrid est bien plus alarmante.

6. Le Borussia renaît de ses cendres

Il y a quelques années le Borussia Dortmund était au premier plan européen et atteignait toujours le dernier carré régulièrement. En difficulté ces dernières années, il semblerait que le club allemand se soit refait une santé grâce au formidable travail de Lucien Favre. Les Allemands sont arrivés premiers de leur groupe devant l'Atlético Madrid et font de nouveau peur à l'Europe entière.

7. Le Barça fait peur

Cette saison, vous pouvez compter sur le FC Barcelone pour tout écraser sur son passage. Les Catalans ont terminé premiers de leur groupe en restant invaincus. Ils ont été impériaux et redeviennent imposants après quelques années de disette. Avec un Lionel Messi en forme, le Barça peut aller très loin.