​Dans un communiqué officiel, le ​PSG a directement visé le journal L'Équipe qui explique dans son édition du jour que le club de la capitale serait prêt à se séparer de Neymar ou Kylian Mbappé la saison prochaine pour éviter les sanctions du fair-play financier. 


Malgré le report de son match face à Montpellier ce week-end, le PSG fait de nouveau l'actualité aujourd'hui. Après avoir évoqué un "malaise Cavani" avant le match face à Strasbourg cette semaine, L'Équipe fait cette fois sa une sur les deux stars parisiennes, ​Neymar et ​Mbappé. Selon le quotidien sportif, le PSG réfléchirait au départ d'un des deux phénomènes pour passer entre les mailles du filet du fair-play financier. 

Le recrutement pour 400 millions d'euros des deux attaquants en 2017 a fait grincer des dents chez les concurrents du ​​PSG. Alors qu'ils sont toujours sous la menace de l'UEFA, la vente avec éventuelle plus-value du Français ou du Brésilien serait une solution pour rééquilibrer leurs finances et ainsi éviter d'éventuelles sanctions. 


Ces informations apportées par L'Équipe ne sont ce cependant pas partagées par le club parisien, qui accuse le quotidien de désinformation dans un communiqué apparu sur le site internet du PSG.


"Au-delà de démentir avec la plus grande fermeté ces allégations totalement erronées, ridicules et uniquement de nature à recréer un climat de grandes tensions entre le Club et ce média, le Paris Saint-Germain s’interroge, une fois de plus, sur l’honnêteté intellectuelle de L’Equipe et les arrière-pensées de sa ligne éditoriale concernant le Paris Saint-Germain. [...] Face à la désinformation orchestrée par L’Equipe, et son acharnement à tenter de nuire à son image, le Paris Saint-Germain, club le plus populaire et le plus titré de France, réaffirme sa volonté d’avancer et de dialoguer uniquement avec les interlocuteurs de bonne foi."


À quelques jours de leur match à Belgrade qui conditionnera leur avenir en Ligue des Champions, les ​Parisiens se seraient bien passé de cette nouvelle affaire qui devrait faire parler. En vue de son déplacement en Serbie la semaine prochaine, le club appelle à la solidarité de ses supporters et partenaires.