​La soirée de jeudi soir a été un cauchemar pour les supporters de l'Olympique de Marseille. Certains ont vécu bien pire que la défaite 4-0 de leur équipe à Francfort.


Cinq cents supporters du club olympien étaient attendus pour pousser l'​Olympique de Marseille à la Commerzbank-Arena de Francfort. Au final, seulement deux cents d'entre eux sont parvenus jusque dans les tribunes du stade allemand. Les trois cents restants ont été, d'après les informations de RMC, bloqués à la frontière allemande avant d'être renvoyés chez eux.

C'est certainement mieux comme cela puisque ces "supporters", n'étaient ni les plus intelligents, ni les moins dangereux. En effet, ces têtes creuses étaient venues se battre et ont été arrêtés en possessions de fumigènes, de battes de baseball, de coktails molotov ou encore de couteaux. Certains d'entre eux n'avaient même pas de carte d'identité et ont été verbalisés.


Ne vous y trompez pas, ces personnes ne sont pas de vrais supporters, le football est simplement, pour eux, une occasion d'avoir une "raison" de devenir violents.