​Point faible de l'​OM depuis de longs mois, le poste d'attaquant fait toujours autant parler sur la Canebière. Critiqués pour leur faible rendement depuis le début de saison, Kostas Mitroglou et Valère Germain ont vu leur entraineur venir à leur soutien. 


Ouvert depuis le début de la saison passée, le dossier du "grand attaquant" n'est toujours pas réglé, malgré les nombreuses touches avec Mario Balotelli lors du ​mercato estival. Contraint de faire avec Germain et Mitroglou pour une deuxième saison consécutive, l'entraineur ​marseillais n'a pourtant pas fustigé ses joueurs en conférence de presse, auteurs de trois buts chacun cette saison. 


"C’est à eux déjà de donner le meilleur d’eux-mêmes à l’entraînement. C’est ce qu’ils ont fait. On sait qu’à ce poste, la confiance est importante. Tous les joueurs qui jouent à ce poste pensent qu’ils n’ont pas fait un bon match quand ils ne marquent pas. Pour moi, ce n’est pas plus important que ça. L’essentiel, c’est que l’équipe marque des buts. Quand on est solide et que l’on concède peu d’occasions, c’est plus facile de gagner les matches. [...] Le plus important, c’est que les joueurs soient combatifs, s’ils ont la réussite, c’est mieux pour eux"


Tous deux en difficulté depuis le début de saison, ils peuvent toujours compter sur la confiance de leur entraineur. Mais il n'est pas certain que cette confiance dure au-delà du ​mercato hivernal s'ils ne retrouvent pas le chemin des filets d'ici là.