​L'Olympique Lyonnais reçoit l'AS Saint-Étienne en match avancé de la quatorzième journée de la Ligue 1 (vendredi à 20h45). Un véritable casse-tête s'offre à Bruno Genesio pour organiser sa défense alors que Jérémy Morel est suspendu. 


L'entraineur lyonnais a du pain sur la planche alors que se profile un derby capital pour toute une région. En l'absence de Jérémy Morel, suspendu, pour avoir écopé d'un troisième carton jaune, Bruno Genesio devrait reconduire son 3-5-2 qui a plutôt bien fonctionné lors des deux dernières sorties du club lyonnais. 


Mis en place face à Hoffenheim en Ligue des Champions, Bruno Genesio a tenté un véritable pari sur la scène européenne en alignant une défense à trois inédite. Un choix payant pour le coach rhodanien qui aurait pu et du obtenir un meilleur résultat face au club allemand. 


Si tout n'a pas été parfait, ​l'OL a retrouvé de l'allant dans le jeu, se projetant plus rapidement vers la cage adverse grâce à l'apport de ses deux latéraux à vocation offensive. Ne vous y trompez pas, Bruno Genesio n'a pas aligné ce soir-là un 5-3-2 mais bien un 3-5-2 avec trois défenseurs centraux. 


Une tactique efficace qui a été immédiatement reconduite sur la pelouse de Guingamp, synonyme de trois points pour les Lyonnais qui sont revenus à deux points de la deuxième place, occupée par le LOSC. 

Face aux ​Verts, Bruno Genesio devrait s'appuyer sur la polyvalence de Kenny Tete, revenu récemment sur les terrains après une longue période d'absence. L'entraineur lyonnais pense également au jeune, Oumar Solet, recruté en provenance de Laval. Après avoir fait ses gammes avec l'équipe réserve en National 2, ce tout jeune joueur (18 ans) pourrait connaitre ses premières minutes dans un derby. 


En revanche, toujours pas d'apparition pour Mapou Yanga-Mbiwa. Le Français qui n'a toujours pas disputé la moindre minute de jeu doit prendre son mal en patience. Invité sur le plateau de RMC Sport, l'ancien de la Roma est revenu sur sa situation avant d'exprimer son incompréhension autour de la gestion de sa situation. 


"Malgré mes efforts, rien n'a changé. Je m'entraine mais je sais que je ne jouerai pas. Bruno Genesio m'a convoqué plusieurs fois dans son bureau pour échanger. Cela reste poli mais il ne peut rien faire. Certains à l'étranger, étaient prêts à mettre 6 ou 8 millions d'euros sur la table. J'étais partant. Mais Lyon n'a pas accepté. Et tout a capoté. Je n'ai pas compris."


Bruno Genesio, adepte du changement de schéma tactique, pourrait bien faire confiance au 3-5-2 pour sécuriser une défense friable depuis le début de la saison. Avec déjà 16 buts encaissés en 13 matches de ​championnat, les coéquipiers de Marcelo ne rassurent pas en défense. Reste à savoir si l'entraineur lyonnais donnera des consignes de nature offensive ou défensive à ses deux latéraux.