​À l'​Olympique de Marseille, les lacunes de l'effectif sont multiples, et vont obliger la direction à recruter dès le mercato hivernal. Si le milieu de terrain est assez fourni en qualité (Strootman, Luiz Gustavo, Sanson, Payet, Lopez), le constat est bien plus négatif en attaque comme en défense. Toutefois, pour se renforcer, les olympiens vont devoir réaliser une vente importante.


Cet été, la balance commerciale de ​l'OM sur le ​marché des transferts était négative à hauteur de 34 millions d'euros. Le club phocéen a donc consenti à des investissements importants pour recruter Strootman, Caleta-Car, et Radonjic. 


Sur ces trois nouveaux arrivants, seul le Néerlandais semble en mesure de s'imposer sur la durée comme un élément essentiel de l'équipe de Rudi Garcia. Censés renforcés leurs secteurs respectifs, le défenseur Croate et l'ailier Serbe déçoivent pour le moment, et peinent à s'acclimater aux exigences tactiques de leur entraîneur. 

Ainsi, Garcia se retrouvent dans l'obligation de composer avec un groupe quasiment inchangé par rapport à la saison passée. Alors que certains joueurs (Amavi, Mitroglou, Germain) affichent un manque de performance affolant, la sphère dirigeante préparerait un plan pour le mois de janvier. 


D'après L'Equipe​l'OM pourrait se séparer d'un milieu de terrain dans l'optique de récupérer une importante somme d'argent, qui serait ensuite réinvestie dans l'achat d'un attaquant ou d'un arrière-gauche. Le quotidien sportif affirme que Morgan Sanson, dont la valeur marchande est supérieure à 20 millions d'euros, figurerait en tête de liste. 


Dans l'incapacité de recruter sans vendre, ​Marseille va donc devoir sacrifier un de ses meilleurs éléments au ​mercato pour pallier ses faiblesses...