​Au sortir de la claque reçue à Montpellier dimanche dernier (3-0), Rudi Garcia s'était montré particulièrement agacé en conférence de presse et avait annoncé du changement. L'entraîneur phocéen a tenu parole et a notamment éjecté Jordan Amavi de son onze de départ, jeudi, contre la Lazio de Rome (défaite 2-1). Sans véritable doublure, Garcia a choisi de faire redescendre d'un cran Lucas Ocampos. Auteur d'un bon match, l'Argentin pourrait être revu à cette position.


Les qualités nécessaires pour jouer arrière gauche


La confiance accordée par Rudi Garcia à Lucas Ocampos a souvent fait débat dans l'esprit des supporteurs de l'​Olympique de Marseille. Il est vrai qu'au poste d'ailier gauche, l'ancien de l'AS Monaco se lance régulièrement dans des raids solitaires trop souvent prévisibles et infructueux. 


De même, Lucas Ocampos souffre d'une maladresse chronique devant le but. Mais, s'il y'a un point que les observateurs du club phocéen n'oseraient contester c'est bien son âme de guerrier. L'Argentin ne renonce jamais, il donne tout pour ses couleurs. En grinta, Ocampos en connaît en rayon et il donne ses lettres de noblesse au fameux "Mouiller le maillot".

Outre ses qualités mentales, Lucas Ocampos a des qualités physiques énormes et un gros volume de jeu que nul ne peut ignorer. L'Argentin enchaîne les allers-retours sur son côté gauche de la première à la dernière minute de jeu. Une débauche d'énergie qui lui coûte en lucidité mais au poste d'arrière gauche, personne ne lui demandera d'enfiler les buts comme des perles. 


Dans une défense aux abois cette saison (21 buts encaissés après 12 journées de ​Ligue 1), l'Olympique de Marseille a bien besoin de l'agressivité du garçon.

Lucas Ocampos arrière gauche, le nouveau coup de maître de Rudi Garcia ? 

À l'​Olympique de Marseille, Jordan Amavi ne dispose pas de doublure attitrée. Un véritable souci alors que l'ancien Niçois est loin d'afficher un niveau de jeu conforme à son potentiel lors de cette première partie de saison. Rudi Garcia pourrait bien donner sa chance à Christopher Rocchia  ou Thomas Hubocan mais le technicien semble réticent à faire jouer un spécialiste du poste. Et la reconversion réussie de Bouna Sarr au poste de latéral droit donne des idées au tacticien marseillais. 


Alors Lucas Ocampos sera t-il le nouveau coup de maître de Rudi Garcia ? Il n'y a qu'un pas mais force est de reconnaître qu'à Rome, l'Argentin s'en est plutôt bien sorti grâce à son activité et son agressivité. Il pourrait donc être revu en position de piston gauche, du moins jusqu'au ​mercato hivernal, puisque Rudi Garcia ​a ciblé en priorité le recrutement d'un latéral gauche