Déjà mis en cause la semaine dernière au sujet du fair-play financier, le PSG est désormais soupçonné d'avoir utilisé des fichiers ethniques afin de faire venir ou non des joueurs dans son centre de formation. Une pratique qui a indigné le monde du football qui n'a pas épargné le club parisien.


Un président de Ligue 1 a toutefois tenu à défendre le PSG. En effet, le co-président de Saint-Etienne Bernard Caïazzo a tenu des propos très forts ce vendredi soir : "Le PSG n'est pas raciste, c'est une maladresse. Je ne connais pas un milieu moins raciste que le football. Le foot n'a de leçon à recevoir de personne en ce qui concerne l'intégration. On a choisi le club où c'est le plus impossible. Le club où le patron est arabe. Jamais quelqu'un comme Nasser Al-Khelaïfi n'aurait eu cette vision des choses. C'est impossible venant de lui", a-t-il confié à l'AFP.