​À ​Lyon et à ​Saint-Etienne, le derby du 23 novembre est déjà dans toutes les têtes. Si les supporteurs rhodaniens sont prêts à enflammer le Groupama Stadium à l'occasion de ce match, ​leurs homologues Stéphanois sont quant à eux privés de déplacement par LFP. Cependant, l'ASSE pourrait prochainement contre-attaquer la décision de la Ligue.


Pour rappel, cette dernière a infligé une fermeture du parcage visiteur au club Forézien suite à l'utilisation de plusieurs fumigènes et des jets d'objets lors de la rencontre à Nîmes, le 26 octobre dernier. Il s'agit donc d'une nouvelle déception pour les fans des Verts, eux qui n'ont plus effectué le déplacement en terres lyonnaises depuis 2013, alors que l'​OL évoluait encore au Stade de Gerland. 

Malgré tout, un léger espoir subsiste pour les fidèles de l'​ASSE. Dans un communiqué officiel, le club a annoncé qu'il étudiera sous peu la possibilité de faire appel du verdict de la LFP.


"L’AS Saint-Étienne prend acte de la décision de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel concernant la fermeture du secteur visiteurs lors du prochain match à l’extérieur de l’équipe professionnelle. Le club attend de recevoir la notification de cette sanction pour en connaître les motivations et décider d’un éventuel appel. L’ASSE dispose de sept jours à compter de la notification de la décision pour faire appel." peut-on lire sur le site officiel des Verts. 


Il est difficile d'imaginer un changement d'avis de la LFP, d'autant plus que le derby représente un danger en terme de sécurité.