Huit mois après sa dernière sélection, et après avoir raté la Coupe du Monde, Anthony Martial fait son retour en Bleus pour les matchs face aux Pays-Bas (16 novembre) et à l'Uruguay (20 novembre). Mais à quoi peut prétendre le Mancunien avec l'Équipe de France ?


Un passé compliqué avec la sélection

​Depuis sa première sélection avec les Bleus en septembre 2015 face au Portugal, Martial a connu les joies de l'Équipe de France à 18 reprises. Mais, en sélection comme avec ​Manchester United, la même constante : Martial ne parvient pas à s'imposer sur la durée. 


Avant l'EURO 2016 en France, le Mancunien était de toutes les sélections de Didier Deschamps, arrivant ainsi à la compétition avec des possibilités de jouer titulaire. Alors qu'il était entré en jeu lors du premier match, puis qu'il avait été titulaire pour le second, ses performances très moyennes l'avaient condamné à rester sur le banc pour le reste de la compétition, ne rentrant finalement qu'à la 110ème minute de la finale face au Portugal. 


L'ancien monégasque a ensuite vécu 2 saisons irrégulières avec Manchester, même si Deschamps continuait à l'appeler en EDF. Mais finalement,  alors que Martial était cantonné à un rôle de joker avec les Mancuniens, Deschamps a décidé de ne plus l'appeler à partir de mars dernier, lui faisant logiquement manquer la Coupe du Monde. En club, ou en sélection, la régularité fait pour l'instant défaut à Martial. 

Un retour logique 

​Si la saison ne s’annonçait pas sous les meilleures auspices (relations tendues avec Mourinho, envie de départ cet été), les choses ont bien changé aujourd'hui. Cantonné à un rôle de joker en début de saison, ​Anthony Martial a rapidement saisi sa chance lors de ses entrées en jeu, et il vient de réaliser un mois d'octobre fabuleux. 


Auteur de 5 buts lors des 4 derniers matchs, le Français a même été élu meilleur joueur de Manchester United pour le mois d'octobre. Principal atout offensif de l'équipe, il est aujourd'hui le meilleur buteur du club cette saison avec 6 buts alors qu'il n'a été titulaire qu'à 9 reprises. 


Aujourd'hui, Mourinho ne cesse de louer le retour en grâce de son joueur, et tous les observateurs sont unanimes sur le niveau de Martial actuellement. C'est donc fort logiquement qu'il fait son retour en Équipe de France après 8 mois d'absence. 

Une place à prendre

L'ancien monégasque effectue donc un retour logique dans les 23 bleus, mais il pourrait bien prétendre à une place dans le 11 rapidement. Aujourd'hui, quelque soit le système (en 4-3-3 ou en 4-2-3-1), deux hommes semblent indéboulonnables : ​​Mbappé et ​Griezmann. Dans ces deux systèmes, Deschamps aime jouer avec Giroud en pointe, mais les performances récentes de l'attaquant ne sont pas très rassurantes, et sa place de titulaire semble de plus en plus menacée en Bleu. 


Outre Matuidi qui peut jouer ailier gauche face à des équipes qui "jouent au ballon", et Fekir qui est un meneur de jeu, Martial semble être en concurrence avec 2 joueurs présents dans les 23 : Thauvin et Dembélé. Et en citant ces 2 noms, ont se rend vite compte que le Mancunien risque d'avoir sa chance au cours de ces 2 matchs. 


Si les statistiques de Thauvin sont bonnes cette saison, ses performances restent très moyennes, et depuis plusieurs saisons, le Marseillais se montre très limité dans les gros matchs. En Équipe de France il peine à saisir sa chance, et apparaît plus comme un joker que comme un titulaire potentiel. 


Le cas de Dembélé ressemble fort à celui de Martial deux ans plutôt, un joueur plein de talent, mais très irrégulier et qui semble manquer de maturité. Après un bon début de saison, il est aujourd'hui remplaçant au Barça, et ses dernières performances ont été très critiquées. Capable d'évoluer à droite et à gauche, Martial va avoir une bonne carte à jouer lors de ces 2 matchs. 

​​Martial revient donc à un très haut niveau cette saison, et au vu de la concurrence limité en Équipe de France, le joueur de 22 ans aura sans aucun doute une chance à saisir au cours de ces deux matchs. Après le début de saison, il serait même logique de le voir être titulariser au moins une fois au cours de ces 2 rencontres, mais rappelons que Didier Deschamps construit un groupe avant tout. Quoi qu'il en soit, Martial va avoir une belle opportunité de marquer des points en Équipe de France et pourquoi pas s'inscrire dans la durée aux côtés de Griezmann et Mbappé.