Alors qu'il encore décidé de se passer des services de Dimitri Payet avec les Bleus, Didier Deschamps a donné les raisons de la non-convocation du joueur de l'Olympique de Marseille.


"Quand je suis revenu en sélection début octobre, j’avais l’impression que je n’étais jamais parti ! Tant que je pourrai donner, je donnerai. On m’a appelé et ça veut dire que je ne suis pas si loin que ça. Si je suis performant avec mon club, je reste sélectionnable. Ce ne sera que du bonus, je croquerai dedans. Y aller donne envie d’y retourner. On sait ce qu’il faut faire pour être dans la liste".


Lors de sa dernière interview accordée au journal L'Équipe​Dimitri Payet avait avoué ne pas en avoir fini avec l'​Équipe de France, dont il souhaite toujours porter le maillot autant que faire se peut pour pouvoir s'offrir un dernier challenge de taillen cas de qualification à l'Euro 2020.

Il est vrai qu'avec son début de saison plutôt convaincant et régulier (4 buts, 5 passes décisives en Ligue 1), l'international tricolore a de bonnes raisons d'espérer. Surtout après avoir retrouvé le Onze du Coq lors du dernier rassemblement d'octobre. Mais malheureusement pour lui, le capitaine de l'​Olympique de Marseille a cette fois manqué le train... de peu.

Dans sa liste dévoilée jeudi, Didier Deschamps lui a en effet préféré Nabil Félkir, ou encore Anthony Martial. Un choix qu'a justifié le sélectionneur lors de la conférence de presse traditionnelle qui se tient après l'annonce des 23 appelés.


"Dimitri est un joueur créatif, capable de débloquer des situations dans un match avec des actions individuelles. Il est efficace, notamment sur les phases arrêtées. C’est quelqu'un qui a été très important pour nous à l’Euro 2016, où il a été rayonnant.

Il fait partie de ce groupe France, même s’il n’est pas là lors de ce rassemblement. Il a eu plusieurs ennuis physiques avant la Coupe du Monde. Mais il fait partie de ces joueurs créatifs qui ont une influence important dans les équipes dans lesquelles il joue".


Tout doucement, et au vu de la nouvelle génération émergentet prometteuse qui commence à se faire une place chez les Bleus, l'avenir de Dimitri Payet avec la sélection paraît de plus en plus incertain.