​Auteur d'un début de saison moyen avec l'​OM, Jordan Amavi a du mal à répondre pleinement aux attentes placées en lui. Il peut toutefois compter sur une faible concurrence à son poste pour avoir un temps de jeu conséquent. 


Arrivé en aout 2017 à ​Marseille pour prendre petit à petit la succession de Patrice Évra au poste de latéral gauche, Amavi a rapidement eu un rôle de titulaire suite au licenciement de l'ancien mancunien quelques mois plus tard. 


S'il a déjà fait des matchs de haut niveau depuis, il a cependant manqué de constance sous le maillot de ​l'OM, ce qu'il conçoit avec lucidité lorsqu'il est interrogé à propos du manque de concurrence à son poste par Maritima.info


"Mon début de saison est mitigé, il est moyen. Il est ni bon, ni mauvais. Peut-être qu’inconsciemment, ça peut jouer. J’essaie de me donner à 100% tout le temps, c’est vrai que, parfois, ça ne veut pas, c’est comme ça. C’est le football, mais c’est vrai que s’il y a une doublure, ça peut peut-être tirer tout le monde vers le haut. Une chose est sûre, même s’il n’y a pas de doublure, je donnerai tout ce que j’ai sur le terrain."


À 24 ans, Amavi dispose encore d'une marge de progression certaine, mais ne doit plus perdre de temps s'il veut s'imposer durablement avec ​l'OM. Cela passe déjà par une bonne performance face à ​Nice, son club formateur, ce soir (21h) pour la 10ème journée de ​Ligue 1