Récemment nominé au poste d'entraineur à l'AS Monaco, Thierry Henry a reçu les éloges du sulfureux consultant Pierre Ménès. 


La crise entérinée ou du moins en partie, ​les Monégasques ont trouvé le nouveau successeur de Leonardo Jardim. 

Limogé après un début de saison catastrophique ponctué par une victoire en neuf matches de championnat, le Portugais est sorti par la petite porte. 


En alerte, les dirigeants monégasques ont pris les devants et ont contacté rapidement le champion du monde français pour jouer les pompiers de service. 


Passé sur le Rocher entre 1994 et 1999, Thierry henry connait bien la maison et est loin d'être un inconnu. 


Sa carrière de footballeur terminée, Thierry henry a entamé sa reconversion comme entraineur. Après un passage réussi avec ​la sélection belge, l'ancien international français a été envoyé avec insistance du côté de Bordeaux récemment racheté par le fonds d’investissement américain GACP. Finalement, le héros malheureux de la qualification de la France pour la Coupe du Monde 2010 a décidé de décliner la proposition ​des Girondins pour prendre la succession de Gustavo Poyet. 

Malgré son inexpérience, Thierry henry jouit d'une belle cote sur le marché des entraineurs. Sa prestance, son aura et son parcours lui permettent aujourd'hui de démarrer une nouvelle étape de sa carrière de footballeur. 


Pierre Ménès en est d'ailleurs convaincu, Thierry Henry a toutes les qualités pour repérer les futurs talents de demain. La preuve avec ses deux anecdotes. 


"Un jour, il m'appelle et il me raconte et qu'il vient de regarder un match amical de Barcelone et qu'un petit jeune, alors âgé de 15 ans, était entré en jeu et qu'il était extraordinaire. Ce jeune était Lionel Messi. Une autre fois fois, rebelote, il m'appelle pour me dire qu'il y a un jeune de 16 ans qui sur le terrain, fait 28 ans, de par sa maturité et qu'il voulait toujours le ballon. Ce joueur était Fabregas. Il a l’œil et je pense qu'il l'aura également dans son nouveau poste."



Nul doute que Thierry Henry a eu du flair pour le coup. Premier test ce samedi à Strasbourg (20h).