​En terminant la saison dernière en véritable boulet de canon, Memphis Depay a été le grand artisan de la qualification de l'​Olympique Lyonnais en Ligue des Champions. Le Néerlandais avait fait parler la poudre en étant repositionné à la pointe de l'attaque. Mais, selon ses dires, il ne se voit pas comme un véritable avant-centre et préfère jouer milieu.


À croire que Memphis Depay ne sait pas ce qu'il veut. L'année dernière, l'ancien de Manchester United se plaignait de ne pas jouer attaquant, un poste qu’il affectionne. Pour satisfaire son désir, Bruno Genesio n'avait pas hésité à l'aligner en fin de saison dernière en numéro 9 aux dépens de Mariano Diaz. Le Néerlandais l'avait remercié de la plus belle des manières en empilant les buts. 

Mais, cette saison, Memphis Depay n'est plus aussi prolifique à la pointe de l'attaque rhodanienne et n'a fait trembler les filets qu'à une reprise. C'était le 12 août dernier face à Amiens (2-0) lors de la première journée de ​Ligue 1. Depuis, c'est le trou noir. 


Interrogé sur sa disette actuelle par la presse hollandaise, Depay a remis en cause son positionnement :


" Je ne me sens pas comme un véritable attaquant. J’aime jouer, toucher le ballon. Je me sens plus à l’aise quand j’ai un peu d’espace et de liberté, quand je peux plonger dans le dos de la défense. Je me considère plus comme un milieu de terrain. La comparaison avec van Basten ou van Nistelrooy ? Eux, c’étaient des vrais buteurs, très grands en taille. Moi, je mesure 1m77. Je ne veux pas me comparer à ces grands noms. Ce sont des légendes du football néerlandais. Moi, je suis toujours un jeune joueur ".


Memphis Depay pourrait bénéficier de l'absence de Nabil Fekir, blessé à la cheville un mois, pour être le dépositaire du jeu de l'Olympique Lyonnais après la trêve internationale.