​Suite à la blessure à la cheville contractée par Nabil Fekir, Didier Deschamps était dans l'obligation de lui trouver un remplaçant en vue des matchs de l'​Equipe de France contre l'Islande et l'Allemagne. En concurrence avec Alexandre Lacazette, Dimitri Payet a finalement été retenu, à la faveur de son bon début de saison avec l'​Olympique de Marseille


Alors que la dernière convocation du Marseillais à Clairefontaine remontait au mois d'octobre 2017, le sélectionneur national a estimé, en conférence de presse, que ce retour chez les Bleus était totalement mérité. 


"Son retour est dans la logique des choses. Il a retrouvé un bon niveau."



Par la suite, Deschamps est revenu sur l'absence de Payet lors de la dernière Coupe du Monde. Il a notamment révélé qu'il s'était longuement entretenu avec le meneur de jeu de ​l'OM suite à la divulgation de la liste des 23 mondialistes. 


"Cela fait belle lurette qu’on a parlé. Vous n’êtes pas au courant de tout. Je l’ai eu assez longuement au téléphone. Il joue dans un club qui enchaîne les matches tous les trois, quatre jours, avec un rythme assez soutenu. Il a toujours une influence sur le jeu de son équipe car il marque et il fait marquer. C’est ce que l’on attend d’un joueur comme lui."


Avec l'Euro 2020 en ligne de mire, Payet aura certainement l'occasion de se refaire une place dans la rotation offensive opérée par Deschamps lors de ce rassemblement.