​La déception était grande hier soir dans les rangs Alsaciens. Au terme d'un match accompli, Strasbourg s'est cruellement incliné (3-2) face à l'​Olympique de Marseille, suite à un but de Valère Germain dans les derniers instants. Pour Thierry Laurey, l'entraîneur du RCSA, son équipe a été victime d'une terrible injustice lors du penalty obtenu par Florian Thauvin.


A la 41ème minute de jeu, alors que le Racing menait 1-0, Jérémy Grimm a été désigné comme l'auteur d'une faute assez peu évidente sur l'attaquant marseillais, qui n'a pas hésité à amplifier sa chute pour obtenir gain de cause. Transformé par Dimitri Payet (1-1), ce penalty a naturellement redonné de la confiance à une équipe phocéenne en difficulté lors du premier acte. 


En conférence de presse, Thierry Laurey était furieux, et a évoqué avec une pointe d'ironie l'arbitrage de Monsieur Letexier. 


"Pour qu’il y ait penalty, il faut qu’il y ait une faute et pas un plongeon. On aurait dit Patrick Duffy qui plongeait dans 'L'Homme de l'Atlantide' (où il incarnait un homme-poisson). On peut pas siffler un penalty sur une action comme ça, vidéo ou pas vidéo".


Suite à ce revers, Strasbourg occupe désormais le 13ème place de Ligue 1, avec deux unités d'avance sur le 18ème, Monaco.