​Ben Arfa n'en a pas encore terminé de son histoire avec le Paris Saint-Germain. Le nouveau joueur de Rennes pourrait assigner le PSG aux prud'hommes à quelques heures d'affronter son ancienne équipe. 


Hatem​ Ben Arfa ne manque jamais une occasion de faire parler de lui. Après avoir ciré le banc parisien pendant plus de dix-sept mois, l'ancien lyonnais retrouve le sourire après son transfert réussi à ​Rennes


Déterminé à retrouver le haut niveau, Ben Arfa se complaît dans sa nouvelle vie loin de ses mises en scène grotesques pour faire parler de lui. Mais avant d'affronter son ancien club ce dimanche à 15 heures, Hatem n'a pas manqué l'occasion de piquer son adversaire du jour. 

L'ancien parisien pourrait prendre la décision d'assigner devant les prud'hommes le ​Paris Saint-Germain suite au non versement de la prime d'éthique d'un montant de 100 000 euros. Cette dernière n'aurait pas été accordée après le refus du milieu de 31 ans de se rendre au Qatar justifiant une éventuelle maladie. 


Plus préoccupant pour l'image du PSG, l'avocat de Ben Arfa souhaiterait assigner également le club parisien pour harcèlement hebdomadaire et éviction du groupe professionnel sans aucune justification. 

Les retrouvailles ce dimanche entre Hatem et le Paris Saint-Germain risquent d'être électriques.