​Ce dimanche 23 septembre va avoir lieu un des plus gros chocs de la ​Ligue 1. Une rencontre incontournable de notre championnat puisqu'il s'agit de l'Olympico. Un match au sommet opposant l'​Olympique Lyonnais à l'​Olympique de Marseille qui ne laisse jamais sur notre faim. Des buts, du spectacle, une ambiance plus qu'électrique et des tweets présidentiels sont au programme. Voici tout ce qu'il faut savoir avant cet #OLOM.


La confiance du côté de Lyon.

Quelques jours plus tôt, nous aurions donné ​l'OM de Rudi Garcia amplement favoris. Mais ça, c'était avant. Avant la première journée de ​Coupe d'Europe, qui a eu qui cette semaine et qui a certainement vu la confiance changer de camp.


En effet, si les hommes de Garcia réalisent un bon début de saison en championnat (dauphins du PSG à la 5ème journée), ce premier tour d'​Europa League et cette défaite à domicile contre Francfort (1-2), a dû les refroidir quelque peu. Certes le Vélodrome sonnait creux puisque l'OM purgeait sa suspension d'un match à huis clos, d'autre part l'arbitrage plus que limite n'a pas avantagé les Marseillais, bien au contraire. Mais quand tous les éléments semblent contre vous, à défaut de la gagner, il faut savoir ne pas perdre le match. Et même en menant rapidement au score, les Phocéens se sont quand même inclinés.

À contrario, les hommes de Bruno Génésio qui effectuent un début de saison très moyen (2 défaites et un nul en 5 rencontres) se déplaçaient à Manchester, en ​Champions League, pour affronter un City intraitable depuis le début de saison. Si la mission de ​l'OL était, à première vue, de sauver les meubles en Angleterre, l'OL a fait bien mieux en s'imposant 2 buts à 1 à la surprise générale. De quoi rebooster un groupe et redistribuer les cartes pour les échéances à venir.


Des confrontations passées à l'avantage de l'OL.

S'il y a des signes qui ne trompent pas (ou très rarement), ce sont bien ceux des statistiques. Depuis 2010, pas moins de 10 rencontres, toutes compétitions confondues, ont eu lieu entre Lyon et Marseille dans l'antre des Gones, et le constat est sans appel. Une seule victoire marseillaise en huit ans (1-0) et c'était en Coupe de la Ligue en 2012. Pour le reste, ces confrontations enregistrent pas moins de 6 victoires lyonnaises et 3 matchs nuls. Lyon survole donc ces Olympico, tout du moins à domicile.

Rudi Garcia VS Bruno Génésio, un coaching à l'avantage du tacticien marseillais.

Dans ce genre de matchs, le coaching des entraîneurs fait très souvent la différence. Si Génésio a démontré toutes ses qualités, à ce niveau-là, en écrasant le coaching de Pep Guardiola cette semaine, cela ressemble plus à un coup d'éclat éphémère. Car en championnat c'est loin d'être le cas. Et tout le peuple lyonnais ne s'y trompe pas et demande toujours la démission de leur coach.


Côté phocéen, Garcia depuis deux ans démontre que la bataille tactique, c'est son domaine. Tirant en permanence le meilleur de chacun de ses joueurs, le coach marseillais a fait remporter à l'OM plusieurs matchs depuis son arrivée au club, simplement grâce à son coaching. Cette saison, trois rencontres de Ligue 1 (sur 5 jouées) ont été débloquées par Garcia, et notamment cette confrontation contre l'​AS Monaco, remportée d'une main de maître par l'OM (2-3), ou encore ce nul (2-2) cherché à Rennes après avoir été mené 2 buts à 0. De plus son épopée européenne la saison dernière parle pour lui. Un bon point pour l'OM.

La pression sur les épaules de Lyon.

​L'OM n'aura pas grand chose à perdre dans ce match. D'une part car Lyon ne pourra pas repasser devant les Marseillais après cette journée (sauf victoire de​ l'OL par au moins 3 buts d'écart). Par contre si les Lyonnais perdent ce match, ils se retrouveront déjà à 6 points de l'OM après 6 journées. Un gouffre pour un prétendant au podium.


D'autre part, Lyon joue à domicile et vient de s'imposer à Manchester contre City. Une confirmation est donc fortement attendue par les supporters lyonnais contre leur ennemi de toujours. Des Gones, qui cherchent la moindre occasion pour mettre la tête de Génésio à prix, pourront s'en donner à cœur joie en cas de défaite face à l'OM.

Les compositions probables.

Depuis le début de saison, chaque équipe ne compte pas forcément un groupe au complet. La faute à un Mondial en Russie très rude et un retour tardif des joueurs dans leurs clubs respectifs. Côté marseillais, Adil Rami blessé lors du match d'Europa League ce jeudi, est d'ors et déjà forfait et devrait être remplacé par Boubacar Kamara qui a démontré de très jolies choses aux côtés de Gustavo par le passé en charnière centrale. Kostas Mitroglou sera sans aucun doute titulaire à la pointe de l'attaque. Steve Mandanda trop juste, devrait voir Yohann Pelé lui être préféré. Mais aucune certitude pour le portier, surtout lorsque l'on sait ce que Marseille fait de la science...

Côté Lyonnais, aucun doute à avoir. Bruno Génésio ne prendra pas le risque de toucher à l'équipe victorieuse à City, et reconduira le même onze de départ. Un équilibre (aussi instable qu'il peut l'être) a été trouvé par le coach des Gones et il compte bien s'en servir. Quitte à laisser Lucas Tousart et Moussa Dembélé sur le banc?

​Olympique Lyonnais: (4-4-1-1)

Lopes / Mendy - Denayer - Marcelo - Rafael / Aouar - Diop - Ndombele - Cornet / Fekir / Depay


​Olympique de Marseille: (4-2-3-1)

Pelé / Sakaï - Kamara - Gustavo - Amavi / Strootman - Sanson / Ocampos - Payet - Thauvin / Mitroglou


Rendez-vous ce dimanche soir 21h pour ce choc de la 6ème journée de Ligue 1. Un Olympico que tout le monde attend de pied ferme, nous les premiers....