​Arrivé en grandes pompes lors de l'été 2017 pour succéder à Neymar, Ousmane Dembélé n'a pas connu les débuts qu'il espérait sous le maillot blaugrana. Néanmoins, cette saison, auréolé de son titre de Champion du Monde, le tricolore semble métamorphosé. Diverses raisons peuvent expliquer ce renouveau.


Régulièrement critiqué au ​Barça la saison passée, Ousmane Dembélé fait l'unanimité en ce début d'exercice. Le natif de Vernon a débuté la saison sur les chapeaux de roue, en étant l'auteur de 2 buts en 3 matchs officiels (le premier face à Séville en Supercoupe d'Espagne et le second à Valladolid). 


Ainsi, il répond enfin aux attentes placées en lui lors de son arrivée en Catalogne tant et si bien qu'après Clément Lenglet, Arthur, Arturo Vidal et Malcom, il pourrait faire office de cinquième recrue. 

Il faut dire que le Français semble enfin être débarrassé de ses pépins physiques, et Dembélé est revenu en Espagne avec le plein de volonté après la Coupe du Monde en Russie. Pour rappel, il avait décidé d'écourter ses vacances et de reprendre l'entraînement plus tôt. Un choix qui l'a mis rapidement dans les meilleures dispositions sur le terrain et qui a certainement dû peser dans l'esprit d'Ernesto Valverde. 


D'ailleurs, en optant cette saison pour le 4-3-3 en lieu et place du 4-4-2, l'entraîneur barcelonais met Dembélé dans une position qu'il affectionne sur le côté gauche ou droit de l'attaque. Et justement, sur le front de l'attaque, Ousmane Dembélé a gagné la confiance et l'estime du capitaine ​Lionel Messi.

Par ailleurs, si l'arrivée de Malcom cet été a pu le déstabiliser un peu, elle se révèle être un mal pour un bien. Effectivement, l'international tricolore est conscient qu'en cas de mauvaises performances, le Brésilien pourrait avoir sa chance et lui chiper sa place. 


Enfin, Ousmane Dembélé semble avoir digéré son transfert du Borussia Dortmund, club avec lequel il était parti fâché, n'hésitant pas à aller au bras de fer pour forcer son départ vers la Catalogne.