Fraîchement débarqué dans le Championnat de France lors du mercato d'été, Thilo Kehrer est revenu sur ses premiers moments sous les couleurs du Paris Saint-Germain.


Il est l'un des nouveaux visages de la ​Ligue 1Le 16 août dernier, Thilo Kehrer signait un contrat dcinq ans en faveur du ​Paris Saint-Germainet devenait par la même occasion la recrue la plus chère du ​marché estival du club de la capitale. Pour s'offrir ses services, le champion de Francen titre a ainsi dû verser pas moins d37 millions d’euros à Schalke 04, institution où il a été formé.

Et s'il suscite de grands espoirs au sein de l'effectif géré par Thomas Tuchel, celui qui vient d'être appelé pour la première fois par Joachim Löw en sélection allemande a encore un long chemin à parcourir avant de se faire une place dans le groupe de l'ancien technicien du Borussia Dortmund.


Alors, en attendant d’être totalement intégré dans son nouvel environnement, le jeune défenseur de 21 ans poursuit son apprentissaget fait ses classes aux côtés dses nouveaux coéquipiers et stars du ballon rond. Interrogé dans les colonnes du journal Le Parisien ce lundi, l'ex-défenseur des Knappen du Kehrer s'est longuement livré sur les dessous de son transfert et ses premières semaines passées au PSG. Morceaux choisis.


"​Je suis fier d’avoir signé au PSG. J’ai été touché, content, fier. C’est un grand club, vraiment un grand club, avec de grands joueurs. C’est très bien pour moi, pour ma progression, pour apprendre. Le choix n’était pas facile de partir. Mais rejoindre le PSG ne se refuse pas.

Pour moi, il s’agit d’une opportunité pour progresser, s’entraîner avec de grands joueurs et de travailler avec un coach qui entend m’aider à grandir. C’est l’un des plus grands clubs du monde. Je sais que je ne suis pas encore à mon top niveau. Mon potentiel est supérieur à ce que j’ai pu montrer jusqu'à maintenant. Je ne me mets pas de pression.

Je dois m’adapter à ma nouvelle équipe, aux nouveaux systèmes. Ici, ce sont tous de grands joueurs mais surtout des hommes comme tout le monde. Alors, ça s’est bien passé à mon arrivée. Ce fut facile de leur parler et d’aller à la rencontre de tous les gars. Mais je ne suis pas impressionné par Neymar ou les champions du Monde.

Je ne raisonne pas trop comme ça. Ce sont maintenant mes coéquipiers et mes amis. Je veux progresser pour devenir un joueur de cette équipe. Pour moi, ce qui compte, c’est le côté humain des gars et d’être gentil et ouvert avec eux. J'ai confiancet je vais bientôt montrer à toute l'équipe pourquoi le club m'a engagé".


Pour rappel, Thilo Kehrer n'a pour l'instant disputé qu69 minutes de jeu, réparties en deux rencontres, face à Angers et Nîmes.