​Un peu plus d'une semaine après son prêt avorté au Sporting Portugal, Clinton Njie est toujours en instance de départ. Entré en jeu lors du match nul concédé par l'​Olympique de Marseille face au Stade Rennais (2-2), l'international camerounais est convoité par la formation bretonne, et par deux autres écuries françaises : ​Saint-Étienne et Strasbourg. 


Sous contrat jusqu'en juin 2020 avec le club phocéen, l'ancien lyonnais n'entre pas dans les plans de Rudi Garcia cette saison, et semble voué à un rôle de simple remplaçant dans l'esprit de son entraîneur. Le recrutement de Nemanja Radonjic en provenance de l'Etoile Rouge de Belgrade, force les dirigeants olympiens à dégraisser leur secteur offensif. Ainsi, Njie devrait s'engager avec l'une des trois formations citées plus haut. 

Selon les informations de L'Equipe et La Provence, le Stade Rennais, l'AS Saint-Étienne, et le Racing Club de Strasbourg espèrent obtenir le prêt de Clinton Njie auprès de la direction marseillaise. 


Néanmoins, Bretons et Alsaciens semblent disposer d'une légère longueur d'avance dans ce dossier puisque ces derniers seraient disposés à prendre en charge une grande partie du salaire du joueur, ce qui permettrait à l'OM d'alléger sa masse salariale. Un sprint final est donc en cours entre les trois concurrents.