À la fin juillet, ​Liverpool, le vice-champion d'Europe, a été battu (1-3) par le Borussia Dortmund lors de l'International Champions Cup. Christian Pulisic, homme du match incontesté, n'a pu être auréolé de ce trophée, pour une raison plus qu'insolite.


Les retrouvailles entre Jürgen Klopp et son ancien club n'ont pas souri à l'entraîneur de Liverpool. Le Borussia Dortmund a battu, à Charlotte (États-Unis), les Reds en amical (3-1) dans le cadre de l'International Champions Cup. 


Si les Anglais ont ouvert le score par Virgil van Dijk de la tête en première période (25ème), ce sont bien les joueurs du Borussia qui ont malmené les Reds. Leur Bourreau? Christian Pulisic. International américain évoluant au poste de milieu offensif, Pulisic nous a gratifié d'une démonstration de force, et au vu de sa prestation, son nom a de grandes chances de revenir avec insistance du côté du ​mercato.

Tout d'abord, c'est sur penalty (66ème) que l'Américain de 19 ans, égalise plein de sang froid. Puis à la conclusion d'un joli mouvement collectif (89ème), il permet à l'équipe allemande de prendre les devants à la marque. Le jeune attaquant Jacob Brunn Larsen (19 ans) a marqué un troisième but pour Dortmund dans le temps additionnel (90ème+3).


Les chiffres parlent d'eux même. Pourtant la prestation XXL du jeune Pulisic ne lui aura pas permis d'être élu "homme du match". La raison? Son âge...

En effet, le trophée d'homme du match étant sponsorisé par Heineken, Pulisic n'a pu recevoir ce prixen raison de la loi américaine sur la consommation d'alcool. Aux États-Unis, l'âge légal pour en consommer est de 21 ans, soit deux de plus que l'ailier de Dortmund.


Une décision qui n'affectera pas le jeune américain. Nul doute qu'à son retour en Allemagne, Pulisic a dû évacuer la pression... en la buvant, avec modération...