​Quelques minutes avant la fermeture du ​marché des transferts en Premier League ce jeudi, le ​FC Barcelone a officialisé le transfert de Yerry Mina à Everton. Malin, le club catalan a pris le soin d'inclure dans l'opération une clause de rachat XXL, au cas où le Colombien venait à exploser...


Un petit tour et puis s'en va... Arrivé en janvier dernier en provenance de Palmeiras, Yerry Mina s'offrait un tournant à 360 degrés dans sa carrière en rejoignant le géant ​barcelonais. Malheureusement pour lui, tout ne se passe pas comme prévu et le défenseur central ne parvient pas à se frayer une place dans le onze d'Ernesto Valverde (seulement six matches disputés avec les ​Blaugrana). 

Vient alors la Coupe du Monde 2018 en Russie où Yerry Mina est l'auteur de prestations remarquées (3 buts décisifs) et remarquables avec sa sélection. Un seul homme semble être resté au fond d'une grotte durant cette période : Ernesto Valverde. L'entraîneur d'origine basque ne compte toujours pas sur le défenseur central à son retour. Le départ est inévitable.


À quelques minutes de la clôture du ​mercato en Angleterre, les ​Catalans officialisent le transfert de Yerry Mina à Everton en échange de 30,25 millions d'euros, plus 1,5 million d'euros de bonus. Cependant, visiblement conscients du potentiel du joueur, le ​Barça a introduit, selon Marca, une ​clause de rachat de l'ordre de 60 millions d'euros, soit le double de son prix de vente.


Alors Yerry Mina suivra-t-il les traces de Gerard Piqué, auteur d'un retour convaincant en Catalogne ou vivra-t-il un nouvel échec tel que Gerard Delofeu ? Encore un peu de patience pour le savoir.