MONDIAL : LE XI combiné des Bleus de 1998 et de 2018

Dimanche, les Bleus auront l'occasion d'imiter leurs aînés de 1998 en remportant la Coupe du Monde.  Face à la Croatie, à Moscou, l'Équipe de France disputera la troisième finale de son histoire dans un Mondial. La génération dorée dirigée par Didier Deschamps peut à son tour entrer au panthéon du football français, en glanant une deuxième étoile. 


À l'occasion de cette finale, nous avons concocté un onze mêlant les meilleurs joueurs des Bleus de 1998 et de 2018, dans un 4-3-3 qui ferait, à n'en pas douter, des ravages sur les terrains ! 

11. Fabien Barhez

Avec seulement deux buts encaissés lors du Mondial 1998, Fabien Barthez a grandement contribué au sacre des Bleus. En finale, le "divin chauve" répond présent sur chaque action dangereuse brésilienne, et s'interpose notamment devant la star de l'époque, un certain Ronaldo. Une action devenue mythique. 

10. Lilian Thuram

En 142 sélections avec les Bleus, Lilian Thuram n'a inscrit que deux buts, mais ces deux réalisations sont d'une valeur inestimable ! Lors de la demi-finale de la Coupe du Monde 1998 face à la Croatie (2-1), le Guadeloupéen couvre Davor Suker, qui ouvre le score pour la sélection au damier. Le latéral tricolore va alors se muer en héros de la nation en inscrivant un splendide doublé, qualifiant la France pour la finale. Et si Benjamin Pavard connaissait le même sort dimanche ?

9. Raphaël Varane

Impérial depuis le début de la compétition, le Merengue est le patron de la défense française, qu'il dirige avec intelligence. Buteur face à l'Uruguay d'une tête décroisée, le joueur formé à Lens a pris une autre dimension lors de cette Coupe du Monde. Décrié pour son manque de leadership il y a encore quelques semaines, Varane a fait taire ses détracteurs. 

8. Marcel Dessailly

En 1998, Marcel Dessailly est à la tête d'une défense qui est très clairement la force principale de l'Équipe de France. Aux côtés de Laurent Blanc, avec lequel il formait une charnière centrale imperméable et complémentaire, le défenseur du Milan AC (1993-1998) était un cadre du vestiaire tricolore. 

7. Bixente Lizarazu

Malgré son petit gabarit, le Basque était un redoutable défenseur. Grâce à sa vitesse, le Munichois couvrait à merveille son couloir gauche, tout en étant capable d'apporter du soutien à ses attaquants en phase offensive. Le natif de Saint-Jean-de-Luz faisait lui aussi partie des tauliers de l'effectif en 1998. 

6. N'Golo Kanté

L'infatigable milieu de terrain de Chelsea est d'une régularité impressionnante. Même lorsqu'il semble être dans un mauvais jour, le tricolore parvient à livrer des prestations très correctes. Toujours bien placé, il lit le jeu adverse avec un temps d'avance, et est d'une aide précieuse pour ses défenseurs. S'il est assez discret en dehors du terrain, Kanté est de tous les combats lorsqu'il est sur le pré. 

5. Didier Deschamps

À l'image de sa philosophie de jeu, Didier Deschamps était avant tout un milieu de terrain à caractère défensif. Ses missions ? Récupérer le ballon, le transmettre à ses milieux offensifs, et replacer le bloc défensif à la perte du ballon. Le capitaine de l'Équipe de France championne du Monde est un meneur d'hommes qui n'a qu'un seul mot en tête : la victoire.  

4. Paul Pogba

Ses extravagances et son attitude parfois nonchalante ont irrité plus d'un observateur, mais force est de constater que lorsque Paul Pogba devient sérieux, il est un des meilleurs footballeurs de la planète. Quand il joue simple, comme depuis le début du Mondial, le joueur de Manchester United est d'une importance clé dans le jeu de son équipe. 

3. Zinédine Zidane

L'icône absolue du football français. Son doublé en finale face au Brésil en 1998 (3-0) est le symbole de son immense carrière. Vision du jeu, frappe de balle, dribbles, jeu de tête, Zidane est peut-être le joueur le plus complet que le football moderne ait connu. Difficile de trouver un meilleur numéro 10 pour configurer notre formation. 

2. Antoine Griezmann

Malgré un Mondial décevant sur le plan du jeu, Antoine Griezmann est auteur de 3 buts et 2 passes décisives depuis le début de la compétition. Visiblement émoussé physiquement après sa longue saison avec l'Atletico Madrid, il reste cependant un membre essentiel de cette Équipe de France. 

1. Kylian Mbappé

Dimanche, face à la Croatie, le Parisien pourrait bien être le héros de tout un pays. Étincelant depuis un mois en Russie, Kylian Mbappé totalise 3 buts depuis l'entame du Mondial, mais impressionne surtout par sa vitesse, ses percussions, et la maturité de son jeu. À 19 ans, l'ancien monégasque fait trembler toutes les défenses, et n'est déjà plus considéré comme un espoir.