PARIS, FRANCE - JUNE 07: Captain Eden Hazard #10 of Belgium in action with Antoine Griezmann #11 and Bacary Sagan #15 of France during the International Friendly games between France and Belgium at Stade de France on june 7, 2015 in Paris, France. (Photo by Xavier Laine/Getty Images)

Histoire : Les confrontations entre la France et la Belgique

Après sa belle qualification en demi-finale, pour la sixième fois de l'histoire, l'Équipe de France s'est vu attribuer non pas le Brésil, comme attendu, mais la Belgique après une victoire surprise en quart de finale. Si les Brésiliens ont plutôt bien réussi aux Bleus par le passé, affronter les Belges n'est pas vraiment un signe encourageant dans les stats. 


En 73 rencontres au total, les Diables Rouges l'ont remporté 30 fois pour 24 victoires des Bleus et 19 matchs nuls pour 160 buts marqués par la Belgique et 127 par la France . Un constat qui peut paraître surprenant pour une nation qui n'a jamais remporté de grandes compétitions internationales. 


Les deux voisins se sont rencontré seulement 11 fois en compétition officielle avec 5 succès français contre 3 Belges et 4 matchs nuls. En Coupe du Monde , les Bleus ont remporté les deux seuls "derbys". Belgique-France fut, par ailleurs, le premier match international des Bleus en 1904. 


Voici un historique des confrontations directes des deux pays en compétitions officielles et un retour sur le dernier affrontement en date. 

8. Coupe du Monde 1938 : Victoire de la France

Entre 1904 et la deuxième édition de la Coupe du Monde, la France et la Belgique se sont affrontés lors de 32 matchs amicaux, pour 15 succès belges, 11 victoires françaises et 6 matchs nuls. La première confrontation directe en match officiel aura donc lieu lors de la Coupe du Monde 1938 qui a eu lieu... en France. 


Avec 16 équipes qualifiées, même 15 après le forfait de l'Autriche à l'orée de la Seconde Guerre Mondiale, les rencontres débutaient sans phase de groupe mais directement en huitième de finale. C'est à ce niveau que la France et la Belgique vont se rencontrer avec une victoire facile des Bleus (3-1). Sur la pelouse du stade de Colombes, Émile Veinante marquait dès la première minute avant que Jean Nicolas ne s'offre un doublé.  La France sera toutefois éliminée au tour suivant sur le même score face au futur vainqueur, l'Italie. 

7. Qualifications pour la Coupe du Monde 1958

Après 13 nouveaux matchs amicaux durant près de 20 ans (5 victoires belges, 4 françaises et 4 matchs nuls), la Belgique et la France se retrouvent en dans un match officiel lors des qualifications pour la Coupe du Monde 1958. Dans un groupe à 3 ou seul le premier se qualifie pour le Mondial, la France accueille son voisin pour le compte du match aller le 11 novembre 1956. Cette rencontre fut déterminante avec certainement le match le plus abouti contre les Belges et un record pour un buteur. 


Vainqueur 6 buts à 3 (dont 4-1 à la mi-temps), la France a fait un grand pas dans sa qualification et aura réalisé ce qui reste encore le derby contre la Belgique le plus prolifique. Surtout, l'attaquant français, Thadée Cisowski, réussira l'un des deux seuls quintuplés de l'histoire des Bleus, après Eugène Maës en 1917. 


Après d'autres cartons contre l'Islande (8-3 puis 1-5), les Français se contenteront d'un match nul et vierge un an plus tard en Belgique. Lors de cette Coupe du Monde 1958 en Suède, la France terminera troisième avec le record de buts de Just Fontaine (13) dans la compétition. 

6. Qualifications pour l'Euro 1968

Après 7 matchs amicaux où la Belgique ne connaîtra pas la victoire (5 victoires, 2 matchs nuls), les deux équipes se rencontrent lors des matchs de qualification pour l'Euro 1968. Dans un groupe de 4 avec la Pologne et le Luxembourg, les Belges vont continuer leur domination sur leurs voisins et amis français. Au match aller en Belgique, les locaux remporteront le match toutefois difficilement (2-1). 


L'année suivante les deux équipes n'arriveront pas à se départager (1-1) avec une égalisation tardive du Stéphanois Robert Herbin. Pour autant, si la Belgique a pris un ascendant dans cette période sur les Bleus, ce sont ces derniers qui termineront premier du groupe et se qualifieront pour l'Euro 1968 mais seront éliminés par la Yougoslavie en quart de finale (6-2).

5. Qualifications pour l'Euro 1976

Après un succès français en 1970 en match amical, les deux pays se retrouveront une nouvelle fois pour le compte des qualifications pour l'Euro 1976. Les Belges prendront cette fois leur revanche dans tous les domaines. Encore une fois vainqueur au match aller à domicile (2-1), les Belges iront de nouveau faire match nul en France pour le dernier match du groupe. 


Si les scores sont similaires aux qualifications pour l'Euro 1968, c'est bien cette fois la Belgique qui terminera première du groupe devant l'Allemagne de l'Est, la France et l'Islande. Les Diables Rouges seront éliminés en quart de finale contre les Pays-Bas (7-1).   

4. Qualifications pour la Coupe du Monde 1982

S'ils ne se retrouveront pas pendant six ans, les deux nations se retrouvent une nouvelle fois en phase de qualifications, mais cette fois pour la Coupe du Monde 1982. Dans un groupe de cinq avec les deux premiers qualifiés, La France remportera le match aller au Parc des Princes (3-2) avant de s'incliner 2-0 au match retour en Belgique. 


Une victoire qui permettra aux Belges de terminer premier du groupe devant la France, mais n'empêchera pas les deux pays de se qualifier. La suite on la connaît, la Belgique sera éliminée lors de la deuxième phase de groupe du mondial en Espagne alors que la France perdra en demi-finale à Séville contre l'Allemagne de l'Ouest aux tirs-aux -but dans un match qui restera pour toujours dans l'histoire du football français. 

3. Euro 1984 : France

Pour la deuxième fois de l'histoire seulement, la France et la Belgique se retrouvent dans une compétition internationale et pour la première fois lors d'un Euro. En 1984 en France, les locaux s'imposeront très facilement contre la Belgique (5-0) avec un triplé de Michel Platini et deux autres buts d'Alain Giresse et Luis Fernandez. Ce qui en fait toujours la plus grosse victoire des Bleus en championnat d'Europe mais aussi contre la Belgique. 


La plus grosse victoire belge contre la France étant un 7-0 en 1905. Les Français termineront premier du groupe de cet Euro alors que la Belgique y était éliminée. Au final, les Bleus remporteront leur premier titre international face à l'Espagne en finale (2-0). 

2. Coupe du Monde 1986 : France

Deux ans après l'Euro, la France et la Belgique s'affrontent cette fois en Coupe du Monde pour la deuxième fois de l'histoire, mais bien plus loin qu'au premier tour. Après avoir éliminé l'Italie et le Brésil, la France s'incline en demi-finale contre l'Allemagne de l'Ouest. La Belgique a elle sorti le Danemark et l'Espagne mais sera sans solution face à l'Argentin de Diego Maradona dans le dernier carré. 


Les deux pays se retrouvent donc en petite finale du tournoi mexicain avec une nouvelle victoire de la France. Après un match nul 2-2, au coup de sifflet final (avec des buts des Marseillais, Jean-Marc Ferreri et Jean-Pierre Papin), Bernard Genghini et Manuel Amoros trouveront le chemin des filets en prolongations et offriront une troisième place anecdotique à la France. Le meilleur classement des Français en Coupe du Monde à ce moment-là. 

1. Dernière confrontation : Belgique

Depuis 1986 et avant la demi-finale de ce mardi, la France et la Belgique ne se sont plus rencontrés qu'en match amical. Huit matchs sans enjeux, que les Français dominent légèrement avec 3 victoires contre 3 matchs nuls et 2 succès belges. 


La dernière victoire française date du 18 février 2004 (2-0) en Belgique, avec des buts de Sidney Govou et Louis Saha. Après deux matchs nuls et vierges, la dernière confrontation directe a elle été remportée et dominée par la Belgique au terme d'un match spectaculaire. 


Il y'a un tout petit peu plus de 3 ans, un doublé de Marouane Fellaini et un but de Radja Nainggolan donnait trois buts d'avances aux diables rouges, avant que Mathieu Valbuena puis Eden Hazard dans la foulée ne marquent sur penalty. Dans un match largement maitrisé par les Belges, Nabil Fekir et Dimitri Payet vinrent réduire le score et la défaite logique des Bleus (4-3).


5 joueurs français du onze titulaire (Lloris, Varane, Matuidi, Griezmann, Giroud, 2 remplaçants (Fekir et Mandanda) et Didier Deschamps étaient présents dans ce match. 7 titulaires belges (Courtois, Alderweireld, Vertonghen, Witsel, Fellaini, Mertens et Hazard) et 7 remplaçants (Mignolet, Dendoncker, Dembélé, Carasco, Lukaku, Chadli et Tielemans) étaient également là.


Si la dernière rencontre et le total des victoires penchent du côté belge, la France garde un avantage certain dans les tournois internationaux et en Coupe du Monde , la demi-finale parait donc des plus indécise.