La Coupe du Monde en Russie s'apprête à vivre ses quarts de finale. On attend avec impatience quelques chocs qui auront lieu cette semaine. Toutefois, Pierre Ménès, consultant pour Canal +, regrette la présence de certaines nations. 


Alors que la France et l'Uruguay ouvriront le bal des quarts de finale du ​Mondial, ils sauront suivi de près par la Belgique et le Brésil. Si ces deux affiches alléchantes enchantent le consultant, les deux autres, en l’occurrence, Suède-Angleterre et Russie-Croatie ont l'air de moins faire chavirer Pierre Ménès qui a semblé très remonté contre les nations à vocations défensives. 


"Ces rencontres ennuyeuses à souhait confirment qu’il y a une vraie prime à la défense et au bloc bas dans cette Coupe du monde. Les deux quarts de finale entre la France et l’Uruguay puis le Brésil et la Belgique ont une tout autre allure que les deux pansements (Russie-Croatie, Suède-Angleterre) en perspective du lendemain. Et il faut espérer pour le football que le futur champion du monde se trouve parmi ces quatre nations" a-t-il déclaré sur CNEWS. 


Il semble que Pierre Ménès ait beaucoup plus de plaisir à visionner les affiches de la première partie de tableau. Cela commencera dès demain avec l'Equipe de France face à l'Uruguay.