​Victorieux de l'Argentine au terme d'un match fou (4-3), l'Équipe de France va affronter l'Uruguay en quart de finale vendredi prochain (16h). Un match particulier pour ​Antoine Griezmann, qui entretient une relation forte avec ce petit pays d'Amérique du Sud. 

Présent ce dimanche matin en conférence de presse, Griezmann a expliqué pourquoi cette rencontre sera spéciale pour lui. Au-delà des présences de Diego Godin et José María Gimenez, ses coéquipiers à l'Atlético Madrid, il a fait part de son affection pour ce pays dont il partage les valeurs. 


"Ça a commencé à la Real Sociedad, où mon entraîneur était uruguayen. Carlos Bueno m'a aussi pris sous son aile, il m'a appris à boire le maté. Chaque année, j'avais un ou deux Uruguayens dans l'équipe. C'est une nationalité et des gens que j'adore, ça va être très fort émotionnellement. [...] Ils donnent tout pour leurs coéquipiers, c'est beau parce que c'est ce que je vis tous les jours à l'Atlético, j'adore ça et c'est un peu le style d'Edinson Cavani."


En difficulté depuis le début de la ​Coupe du Monde, Griezmann a réalisé une prestation satisfaisante face à l'Argentine, en marquant notamment sur pénalty, son deuxième but de la compétition. Espérons que la rencontre face aux Uruguayens, lors de laquelle il voudra particulièrement briller, lui permettra de retrouver toute son influence chez les Bleus.