(COMBO) This combination of photos created on June 28, 2018 shows Argentina's forward Lionel Messi in Saint Petersburg on June 26, 2018 (L) and France's forward Antoine Griezmann in Ekaterinburg on June 21, 2018. - France will play Argentina in their Russia 2018 World Cup round of 16 football match at the Kazan Arena in Kazan on June 30, 2018. (Photo by Hector RETAMAL and Olga MALTSEVA / AFP)        (Photo credit should read HECTOR RETAMAL,OLGA MALTSEVA/AFP/Getty Images)

Coupe du Monde : Nos pronostics pour les huitièmes de finale

Les choses sérieuses commencent enfin au lendemain de la fin de la phase de groupe et à la veille du début des huitièmes de finale. Malgré des matchs totalement fous et inattendus avec des défaites surprises, des victoires remportées dans les arrêts de jeu ou des qualifications à l'arrachée, seul l'Allemagne va manquer à l'appel parmi les grandes nations pour la suite de la compétition. 


Il est donc temps de voir quels sont les favoris de chaque affiches qui se dérouleront de ce samedi au mardi 2 juillet. Si certaines paraissent plutôt déséquilibrées, d'autres sont beaucoup plus alléchantes et incertaines avec en ligne de mire des quarts de finale qui promettent énormément. Voici nos pronostics pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde .  

8. France - Argentine

Le premier huitième de finale de la compétition est certainement le plus gros choc de ce tour. Deux favoris de la compétition se rencontrent après la première place de la France et la deuxième de l'Argentine. Si l'historique penche en faveur de l'Albiceleste, avec 6 victoires contre une seule de la France en 11 confrontations (dont deux victoires des Argentins au Mondial 1930 et 1958), la forme actuelle des deux équipes rééquilibre les forces. 


Raillé par son manque de jeu, sa timidité offensive, et cité parmi les équipes les moins spectaculaires de ce premier tour, l'Équipe de France possède des atouts non négligeables. Parmi les nations à s'être qualifiées les plus facilement, les Bleus ont retrouvé une assise défensive avec un Lloris en forme, un Varane taille patron et un N'Golo Kanté inépuisable. Reste à retrouver le chemin des filets. 


De son côté les Argentins ont connu une phase de groupe beaucoup plus compliquée avec un match nul face à l'Islande, une défaite lourde contre la Croatie et une victoire courte, difficile et tardive face au Nigéria. Hormis le réveil de Messi lors du dernier match, peu de joueurs se sont montrés au niveau notamment au milieu de terrain avec un Javier Maschenaro un peu à la ramasse. 


Avec la puissance au milieu de terrain, la forme du moment et la vitesse en contre, les Bleus ont tout pour remporter ce choc. Avec un Jorge Sampaoli mis de côté par ses propres joueurs et des individualités défaillantes, la victoire ne pourra venir que de Lionel Messi. La France elle se doit de retrouver un grand Antoine Griezmann. 


Notre pronostic : France

7. Uruguay - Portugal

Ce huitième de finale fait partie des autres chocs attendus avec le champion d'Europe en titre qui affronte l'un des géants d'Amérique du Sud. Ce sera seulement la troisième confrontation entre les deux nations et la première en compétition officielle. Le Portugal a remporté la première en 1966 pour un match nul en 1972. Le vainqueur de ce match affrontera la France ou l'Argentine en quart de finale.


L'Uruguay a débuté timidement le tournoi avec une victoire en toute fin de match contre l'Égypte mais est monté en régime match après match. Luis Suarez (3 buts) et Edinson Cavani (1 but) ont retrouvé la forme et permis à l'équipe de terminer première du groupe en battant la Russie et l'Arabie Saoudite. 


Le Portugal a lui réalisé une grosse performance face à l'Espagne avec un triplé de Cristiano Ronaldo mais a eu plus de mal par la suite avec une victoire chanceuse face au Maroc et un match nul devant l'Iran, avec un Cristiano Ronaldo moins en vue et qui a manqué un penalty. 


S'il parait difficile de départager ces deux équipes, la forme ascendante de l'Uruguay pourrait prendre le pas sur des Portugais difficilement jugeables. Pourtant après avoir montré sa force défensive et son réalisme à l'Euro, les Portugais ont l'expérience et un des meilleurs joueurs du monde, qui peut tout changer.


Notre pronostic : Portugal

6. Espagne - Russie

Sur le papier cette confrontation parait la plus déséquilibrée mais cette Coupe du Monde a montré que rien n'était jamais joué à l'avance. Les deux nations se sont rencontrés 6 fois dont 3 fois à l'Euro (avec une demi-finale en 2008) pour 4 victoires de la Roja, 2 nuls et aucun succès russe. 


Comme beaucoup de favoris, l'Espagne a eu tout le mal du monde à se qualifier avec une seule victoire dans le groupe, seulement 1-0, face à l'Iran. Avec un mélange de joueurs en fin de carrière et de jeunes pas assez expérimentés, la Roja ne montre plus la même fluidité mais surtout le même réalisme devant les buts. 


Après des matchs amicaux catastrophiques, les Russes ont surpris leurs spectateurs en écrasant l'Arabie Saoudite en match d'ouverture (5-0) puis l'Égypte au second match (3-0).


Si restent les grands favoris du match mais également de leur partie de tableau délaissée par l'Allemagne, les espagnols devront se méfier de Russes qui ont montré que jouer à domicile pouvait les transcender. La dernière rencontre manquée face à l'Uruguay soulève toutefois quelques réserves et laisse un grand avantage à l'Espagne. 


Notre pronostic : Espagne

5. Croatie - Danemark

Cette rencontre est certainement l'autre huitième de finale le plus déséquilibré du tournoi. Historiquement, l'affiche est équilibrée avec deux victoires chacun en 5 confrontations mais une victoire de la Croatie lors du seul match dans une compétition internationale à l'Euro 1996.


La Croatie a montré une telle aisance dans tous les domaines qu'elle s'est placée directement parmi les nouveaux favoris du tournoi après ses trois victoires faciles dont celle marquante devant l'Argentine (3-0). Complet sur toutes les lignes mais avec un des meilleurs milieux de terrain du monde (Modric-Rakitic) et des joueurs de qualités à tous les postes. 


Le Danemark a beaucoup moins de qualités avec un jeu très défensif, à l'image de ce qu'ils ont montré contre la France, et une attaque plus que timide. Les Danois n'ont remporté qu'une seule rencontre, face au Pérou (1-0).


Une surprise est toujours envisageable, mais la montagne parait bien trop haute pour les Danois face à des Croates sûr de leurs forces. Si la Croatie ouvre le score la messe sera quasiment dite pour ce match. Les Croates, parmi les favoris de leur partie de tableau, affronteront l'Espagne ou la Russie en quart, pour l'un des gros chocs de ce mondial. 


Notre pronostic : Croatie


4. Brésil - Mexique

Si le Brésil reste l'un des grands favoris de la compétition, ses premiers matchs combinés au talent des Mexicains ressert fortement l'écart entre les deux nations. S'ils ne jouent pas dans la même confédérations, les deux équipes se connaissent parfaitement avec 39 confrontations au total. Les Brésiliens ont sans surprise l'avantage avec 22 victoires contre 11 défaites et 6 matchs nuls. En Coupe du Monde, les Brésiliens ont gagné trois fois contre un match nul en 2014.


Les Auriverde ont un bilan mitigé après la phase de groupe avec un match nul d'entrée contre la Suisse puis des victoires étriquées contre le Costa Rica et la Serbie. Si Neymar n'a pas retrouvé encore sa forme physique et sa réussite, c'est Philippe Coutinho qui a pris les rênes de l'équipe avec 2 buts et un caviar pour Paulinho. 


Les Mexicains ont d'abord créé la première grosse surprise du tournoi en battant l'Allemagne puis ont effacé facilement la Corée du Sud avant de se faire une grosse frayeur contre la Suède. La défaite lourde (3-0) aurait pu les éliminer sans la défaite de l'Allemagne. Une contre-performance qui pourrait mettre un doute dans l'esprit des Mexicains. 


Les Mexicains ont montré un jeu presque plus séduisant que celui de leur lointain voisin brésilien, mais ces derniers restent les grands favoris de ce choc. Avec un Neymar qui monte un puissance, un Coutinho en grande forme et une défense solide, les Brésiliens ont tout pour remporter le match. Attention toutefois à la suffisance et aux contres rapides mexicains. 


Notre pronostic : Brésil

3. Belgique - Japon

La Belgique se doit de confirmer enfin au plus haut niveau son talent et son statut de cador mondial. En face, le Japon est une nation plus modeste mais qui a déjà créé quelques surprises dans son histoire. Les confrontations directes le prouvent avec deux victoires nippones contre deux matchs nuls et une victoire belge en 5 matchs disputés. En Coupe du Monde 2002, les deux nations se sont neutralisés 2 buts partout. 


Les Belges ont fait carton plein dans cette phase de poule (les seuls avec la Croatie et l'Uruguay) avec un dernier match polémique contre l'Angleterre lors duquel les deux équipes ne voulaient pas gagner pour ne pas finir premier et rencontrer le Brésil en quart de finale. Les Belges ont montré face au Panama et la Tunisie qu'ils avaient de grands joueurs et une attaque de feu. 


Le Japon a lui d'abord fait fort en gagnant face à une Colombie à 10 contre 11 durant plus d'une heure avant de faire match nul contre le Sénégal puis une défaite elle aussi polémique face à la Pologne.


L'affiche parait clairement déséquilibrée et l'on ne voit pas, hormis une défense héroïque des Nippons, comment les Belges pourraient ne pas se qualifier dans ce huitième. Dans le cas contraire, la génération dorée des Hazard, De Bruyne ou Lukaku vivra une nouvelle grosse désillusion  


Notre pronostic : Belgique

2. Suède - Suisse

Cette affiche à plus une allure de match de qualification pour l'Euro plutôt qu'un huitième de finale de Coupe du Monde, pourtant une de ses deux nations va disputer un quart de final mondial. Ce que la Suisse n'a plus fait depuis 1954 et la Suède depuis 1994. Les deux nations ce sont rencontrées 28 fois pour 11 victoires suisses, 10 suédoises et 7 matchs nuls. Ce sera leur première confrontation en Coupe du Monde. 


Sans Ibrahimovic, les Suédois ont réussi l'exploit de terminer premier du groupe de l'Allemagne après avoir éliminé l'Italie en barrage. Tout a pourtant mal débuté avec une victoire difficile contre le Pérou et une défaite cruelle dans les arrêts de jeu face à l'Allemagne. Les Scandinaves se sont réveillés au meilleur moment en écrasant le Mexique et prenant avec surprise la première place. 


La Suisse a elle frôlé l'exploit en tenant en échec le Brésil avant de battre la Serbie puis le Costa Rica. Les Helvètes ont montré une mentalité hors norme à chaque fois et un jeu rapide et efficace en attaque. 


Cette rencontre semble la moins spectaculaire mais la plus serrée. Les deux équipes ont un jeu basé sur la défense. La Suisse a par contre montré plus de capacité balle au pied mais aura un véritable défi physique à affronter. Dans la confiance, le jeu et la mentalité, la Suisse garde peut-être un léger avantage mais cette rencontre pourrait bien finir aux tirs-aux-but. 


Notre pronostic : Suisse

1. Colombie - Angleterre

Après avoir tout fait pour éviter le Brésil en quart de finale, les Anglais rencontreront un tour plus tôt une autre équipe d'Amérique du sud. Les deux nations se sont rencontrés seulement 5 fois et la Colombie n'a jamais trouvé la faille pour 3 victoires anglaises (dont une lors de la Coupe du Monde 1998) et 2 matchs nuls. 


Les Anglais, après avoir battu la Tunisie puis facilement le Panama, ont fait le choix de perdre  la première place du groupe contre la Belgique pour éviter le Brésil en quart. Un choix compréhensible qui pourrait donner au final une mauvaise surprise. Les Anglais ont par ailleurs montré une grande force offensive avec le meilleur buteur de la compétition, Harry Kane (5 buts). 


Les Colombiens ont eu du mal à entrer dans la compétition mais se sont bien réveillés face à la Pologne puis le Sénégal pour prendre la première place du groupe. Doté de joueurs de talents, avec un James Rodriguez et un Falcao retrouvés, la Colombie sera forcément difficile à éliminer avec un public très présent dans les tribunes. 


Si les Colombiens n'ont jamais battu les Three Lions, cette année pourrait-être la bonne au vue du talent proposé sur le terrain. Reste à savoir l'état de forme de James Rodriguez, sorti sur blessure face au Sénégal. Les Anglais gardent une légère avance dans cette confrontation avec une attaque en feu et des joueurs très rapides. Ils devront toutefois retrouver leur réalisme pas toujours présent devant les buts. 


Notre pronostic : Angleterre