L'entraîneur de l'Olympique de Marseille a été engagé pour commenter six matchs de ​Coupe du Monde​ en tant que consultant pour TF1. Alors que son aventure touche à sa fin, ce dernier s'est livré sur la manière dont il vivait le Mondial en Russie.


De retour à l'entraînement mardi prochain, Rudi Garcia va bientôt quitter son rôle de consultant. Après six matches, l'entraîneur ​phocéen s'est livré sur son rôle dans lequel il semble s'être épanoui. Alors qu'il lui reste encore une rencontre, le huitième de finale opposant l'Uruguay au Portugal, il a également avoué que ce rôle de consultant va beaucoup lui manquer. En plus d'avoir été ravi d'endosser la cape de commentateur pendant un moment, il n'en a pas oublié son esprit de coach. Effectivement, il a profité de cette occasion pour pouvoir superviser des joueurs en vue du mercato estival.


"Je suis ravi d'être en Russie. Je ne regrette pas d'avoir pris sur mes vacances pour venir commenter le mondial. Ça permet de voir des joueurs, de suivre la compétition de l'intérieur et de voir comment elle est organisée."


Sa présence en Russie lui est donc bénéfique pour le prochain ​mercato. Même s'il a également rappelé que la Coupe du Monde peut-être un trompe l’œil, et que les prestations sur toute une saison comptaient beaucoup plus. Par ailleurs, l'ancien coach de la Roma n'a pas souhaité commenter le manque de temps de jeu de Florian Thauvin et les prestations de ses joueurs. Quoi qu'il en soit, la semaine prochaine Rudi Garcia devra se retourner sur la Canebière avec de nouvelles idées afin de faire mieux que la saison dernière.