​Malgré son premier but dans cette ​Coupe du Monde contre le Costa Rica (2-0), Neymar est attaqué de toutes parts. Entre ses roulades et surtout ses insultes envers Thiago Silva pendant le match contre le Costa Rica, il est vrai que ​le parisien a déçu. Même Francis Lalanne y est allé de son petit mot dans un billet d'humeur pour le site Huffington Post.


Les temps sont rudes pour l'ancien Blaugrana. Que ce soit sur les terrains ou en dehors, la star brésilienne semble critiquée par le monde entier. Et même le grand fan du ballon rond, Francis Lalanne, s'est permis quelques lignes sur celui qu'il considère "être une insulte au football". Le chanteur français n'a pas mâché ses mots dans les colonnes du Huffington Post.


"Y’en a marre de ces footballeurs pour minettes dont le seul problème avant les compétitions est de savoir quelle coiffure ils vont pouvoir arborer pour se faire remarquer, ou quel nouveau tatouage ils vont pouvoir exhiber devant leurs fans. Le mec, il a jamais bossé de sa vie, il est milliardaire, adulé par des millions de gens alors qu’il sert à rien ! Et il pleure…


Et il pleure sur quoi ? Sur lui ! Il pleure sur son sort ! Avec tous les malheurs qu’il y a sur la terre, il trouve rien de mieux à faire que de pleurer parce qu’il est pas au niveau… Et ça fait semblant de chialer à la fin du match, bien en vue des caméras, en planquant bien ses yeux dans ses mains ou sous le maillot pour pas qu’on voit qu’ils sont secs. " a-t-il assené


Bien énervé notre Francis. Néanmoins, peu de chances que son sermon parvienne jusqu'aux oreilles de Neymar. Cette déclaration aura en tout cas le mérite de faire réagir sur Twitter au vu de la notoriété de Lalanne. 


"Oh mon Dieu qu’est-ce que j’ai fait ?! Mon Dieu ! J’ai insulté Neymar ! Mais ce type est une insulte ! Une insulte au football ! N’est pas Pelé ou Ronaldo qui veut, mon pote. Et surtout pas toi", ​a conclu alors le chanteur pop français.


Espérons que ces propos n'empêcheront pas Neymar de dormir cette nuit ou même de pleurer de joie en cas de qualification de la Seleçao ce mercredi. Le prodige brésilien pourrait répondre à son farouche ennemi Francis Lalanne par un petit triplé contre la Serbie. À moins que le chanteur ne hante déjà les pensées de "son pote"  NeyNey...