​Selon toute vraisemblance, le FC Barcelone devrait recruter prochainement Arthur et Clément Lenglet. Mais le club ne souhaite pas s'arrêter là et ciblerait deux postes essentiels à renforcer : le milieu de terrain et un joueur similaire à Antoine Griezmann. 


Le club catalan souhaitait à tout prix s'éviter un mercato comme celui de l'été dernier lorsque Neymar avait quitté le club. Les dirigeants veulent conclure les transferts au plus vite afin de débuter la saison sereinement. Mais l'échec dans le dossier Griezmann a poussé​ le FC Barcelone à revoir sa politique de transfert.


Deux recrues seraient proches de s'engager chez les Blaugranas et les dirigeants voudraient annoncer ces transferts le 1er juillet (afin de faire rentrer ces transactions dans l'exercice financier 2018-2019). 

Mais selon "AS", le mercato catalan est loin d'être fini puisque le club souhaite se renforcer dans deux secteurs essentiels. Les dirigeants veulent à tout prix un milieu capable de remplacer Iniesta. Un bon joueur de football, avec une très grande qualité de passe et capable de jouer dans un milieu à 3 avec Rakitic et Busquets. Et Miralem Pjanic présente le profil idéal et ne fermerait pas la porte à un départ. 


De plus son arrivée pourrait permettre à Coutinho de remonter d'un cran sur le terrain. Bartomeu a explicitement demandé à Eric Abidal de s'occuper de ce dossier puisque la Juventus Turin serait ouverte aux négociations. 

​​Les Blaugranas souhaitent également recruter un joueur offensif "au profil similaire" à Antoine Griezmann. C'est à dire un joueur très mobile sur le front de l'attaque et capable de marquer des buts. 


Les Catalans suivent les deux attaquants de Manchester City, Gabriel Jesus et Agüero mais ces transferts paraissent impossibles financièrement. Le club est attentif aussi aux prestations de Lozano et Golovin qui disputent actuellement la Coupe du Monde avec le Mexique et la Russie.


Outre les nombreux départs espérés du côté du Barça, le club veut se renforcer qualitativement cet été. Les prochaines semaines s'annoncent déterminante pour les Catalans.