​L'Allemagne est encore en vie dans cette ​Coupe du Monde grâce à une victoire douloureuse contre la Suède (2-1). L'oeuvre de Toni Kroos dans le temps additionnel a sauvé la Mannschaft. Or, nous apprenons aujourd'hui que cette frappe sublime aurait pu ne jamais arriver. 

Toni Kroos a déjoué tous les pronostics en donnant l'avantage à son pays en infériorité numérique à la dernière minute. Même ses propres coéquipiers ne s'y attendaient pas. Mats Hummels a d'ailleurs déclaré en interview d'après-match qu'il souhaitait voir le ballon arriver dans les 5 mètres 50.


"Je lui ai crié très fort qu'il devait centrer, il ne m'a pas écouté, heureusement. Après, j'en ai pris pour mon grade dans le vestiaire." a-t-il confié en zone mixte. 


Après les hurlements du Munichois, Kroos a du gérer également les demandes de Marco Reus. L'ailier du Borussia Dortmund souhaitait s'offrir le doublé après l'avoir raté 15 minutes plus tôt. Il l'aurait signifié alors à son milieu très rapidement.


"Je lui ai dit... humm, je ne suis pas convaincu pour ça.. Ensuite, nous nous sommes décidés pour une combinaison qui permettait d'ouvrir l'angle de tir. Bonne pioche ! " a précisé Toni Kroos amusé après le coup de sifflet final. 


Malgré tous ces conseils et demandes, le milieu madrilène a pris ses responsabilités. La suite vous la connaissez bien... une frappe exceptionnelle en pleine lucarne rappelant un certain Juninho. Le lendemain, tous les médias allemands sont allés dans le même sens pour faire passer un message au joueur de la ​Casa Blanca : "Danke Toni !"