Le PSG peut pousser un ouf de soulagement. Attendu depuis vendredi dernier, le verdict de l'IFCF (instance de contrôle financier des clubs) est tombé ce mercredi en fin d'après midi et le club parisien est relaxé. Aucune sanction, aucune amende, Paris participera bien à la Ligue des Champions la saison prochaine.

Cela veut-il dire que les Parisiens vont pouvoir dépenser sans compter lors du mercato ? ​La réponse est non. Si le club de la capitale s'en tire à bon compte pour le moment, il n'est pas tiré d'affaire pour autant. La raison ? Seules les 3 saisons précédant celle qui vient de se terminer ont été prises en compte. Or pour ces exercices, Paris a réussi à tenir un déficit inférieur à 30 millions par année.

Cependant, pour la saison 2017/2018, les achats de Neymar et de Kylian Mbappé (près de 400 millions d'euros à eux deux) vont être comptabilisés à partir du mois d'aout. Conséquences... Nasser Al-Khelaïfi doit trouver 60 millions d'euros avant le 30 juin et devra vendre un, voire plusieurs de ses joueurs pour rentrer dans les clous.