​L'été dernier, Thomas Lemar était tout proche d'imiter ses ex-coéquipiers Kylian Mbappé (PSG), Bernardo Silva (Manchester City), Benjamin Mendy (Manchester City), Valère Germain (Olympique de Marseille) et d'autres en quittant l'AS Monaco. Finalement, après avoir vendu nombre de ses cadres, le club du rocher n'a pas cédé dans le dossier du gaucher français et malgré des offres à 9 chiffres en provenance de Premier League (Arsenal, Liverpool), celui qui a récemment été appelé à rejoindre le groupe France pour la Coupe du Monde est resté en principauté. 


Un coup de moins bien mais une cote toujours présente


Après une saison difficile (3 buts, 7 passes décisives seulement en 38 matchs toutes compétitions confondues), où il n'a pas semblé au niveau de sa saison précédente, l'ancien du SM Caen pourrait voir sa situation en club évoluer très rapidement. En effet, avec l'interêt continu des Gunners mais surtout l'arrivée d'un nouveau prétendant, la porte de sortie semble proche. 


Ce nouveau prétendant n'est nul autre que le vainqueur de la Ligue Europa 2018 : l'Atletico Madrid. Probablement à la recherche d'un élément offensif pour pallier le possible départ d'Antoine Griezmann cet été, les Colchoneros verraient d'un bon oeil l'arrivée d'un autre Français gaucher pour épauler Diego Costa la saison prochaine. 


Un dénouement proche ?


Reste que le prix du jeune de 22 ans a été fixé à 90 millions d'euros par ses dirigeants, somme que le directeur sportif du club madrilène, Andrea Berta, veut diminuer.

Il aurait, selon AS, fait le voyage jusqu'à Monaco pour évoquer la possible transaction. Aucun doute que pour le joueur, le mieux serait de régler son futur en club avant la Coupe du Monde. Affaire à suivre...