Suite au surprenant, voire incompréhensible, ​refus d'Adrien Rabiot de tenir son rôle de réserviste pour l'Équipe de France, RMC est venu apporter des précisions supplémentaires sur la manière par laquelle il a communiqué ce refus à Didier Deschamps.


La radio d'information nous apprend que le jeune parisien aurait très mal pris la décision de Didier Deschamps de ne pas le retenir dans les 23. Il aurait été vexé et touché dans son amour propre. Pour ces raisons, il n'a pas jugé utile de contacter directement le sélectionneur par téléphone pour l'en avertir et a même refusé de répondre aux appels de ce dernier, venu demander des explications.

Son refus a pris la forme d'une réponse, simple et courte, au mail qu'avait envoyé DD aux réservistes les invitant à rester joignable et à suivre un programme de maintien en forme physique jusqu'au début de la compétition. Le contenu de ce mail semble avoir été rédigé par la main de son avocat.


"Je prend acte de votre décision de ne pas me sélectionner dans les 23 et d'être suppléant. En conséquence et dans ce contexte je ne pourrai pas suivre le programme mis en place et me tenir joignable H24 si vous devez faire appel à moi".


Une lettre qui ne comporte donc aucune explication et qui se limite à expliquer que le refus est la conséquence de sa non sélection. Didier Deschamps n'a pas apprécié et a déclaré publiquement que le très haut niveau ne laissait pas de places aux états d'âmes et qu'Adrien Rabiot avait eu un comportement très immature. 

RMC nous apprend également que de nombreux proches du joueur ont tenté de l'en dissuader, comprenant que son geste pourrait avoir d'énormes répercussions sur la suite de sa carrière en Bleu, et même en club. 


En somme, cela n'aura eu d'autres conséquences que de conforter le sélectionneur dans sa décision de ne pas retenir le joueur formé au ​Paris Saint-Germain, et ce, notamment dû à son comportement jugé trop individualiste