​Désormais en concurrence avec Rémy Vercoutre du côté de Caen, Brice Samba garde des souvenirs mitigés de sa fin d'aventure à l'OM.


Mardi soir contre le PSG, ​Brice Samba a réalisé un très bon match en demi-finale de la Coupe de France. Une jolie revanche pour un gardien à l'origine "promis" à un grand avenir, mais qui tarde à exploser. En concurrence avec Rémy Vercoutre à Caen, il n'a pas encore réussi à s'imposer comme un titulaire.

Ce qu'il avait déjà échoué à faire à Marseille. Dans les colonnes de L'Equipe, le gardien franco-congolais exprime d'ailleurs une certaine amertume envers son ancien club ...


"Si je n’aurais pas dû quitter l’OM plus tôt ? Non, j’y ai beaucoup appris Je me suis endormi et je n’ai plus bossé. Et quand, l’année dernière, il n’y a plus Steve et que tu ne joues pas… Il y a eu un moment capital : au moment de l’arrivée de Rudi Garcia, un match contre Clermont. Je pars en conférence de presse en pensant jouer. Au final, je ne joue pas. Je n’étais pas loin de craquer"



Déçu, il garde un certain sentiment d'inachevé. D'ailleurs, si beaucoup voyaient en lui le successeur de Steve Mandanda sur la Canebière, ​il ne garde pas un si bon souvenir que cela de son présumé "mentor". Entre Brice Samba et l'OM, la rupture semble douloureuse.