​C'est désormais officiel, Manchester City est champion d'Angleterre, pour la cinquième fois de son histoire. Ironie du sort, les Citizens ont été sacrés grâce à la défaite de leur rival de toujours, Manchester United. Défaits à domicile par West Bromwich (0-1), pourtant lanterne rouge de Premier League, les Red Devils ne peuvent que contempler la réussite des hommes de Guardiola, intouchables cette saison.

Avec 87 points en 33 journées, Manchester City est en passe de devenir la meilleure équipe de l'histoire du championnat d'Angleterre. Alors qu'il reste 5 rencontres à disputer jusqu'à l'issue du championnat, les Skyblues ont l'occasion de battre le record de points établi par Chelsea lors de la saison 2004-2005 (95). 


De plus, avec 16 points d'avance sur United, City est également bien parti pour faire tomber un autre record, qui en dit long sur la domination totale exercée par l'équipe de Pep Guardiola : celui du plus grand écart entre le champion et son dauphin. 

Cette distinction est pour le moment la propriété de Manchester United, qui avait devancé Arsenal de 18 points lors de la saison 1999-2000. Actuellement, le gap entre Manchester City et son ennemi juré est de 16 points. Au vu des performances irrégulières des joueurs de Mourinho, ce record semble tout à fait atteignable.


Alors que la plupart des observateurs s'accordent à dire que Manchester City sera le grand favori à sa propre succession lors de la prochaine saison, l'entraîneur lusitanien ne l'entend pas de cette oreille. Après la défaite face à West Brom, Mourinho a affirmé, au micro de Sky Sports, que toutes les équipes du top 6 allaient se renforcer cet été, et qu'elles seraient toutes candidates au titre. 


"Tout le monde va se renforcer, comme nous l'avons fait depuis la saison dernière. La saison dernière nous étions sixième, et cette saison nous allons, je l'espère, finir deuxième. La saison prochaine, nous allons nous améliorer, mais nous verrons ce qu'il arrivera. Peut-être que City investira massivement, et ne nous laissera pas combler le gap de performance entre nous et eux. Mais ce n'est pas qu'entre nous et eux, il est aussi question de Liverpool, Arsenal, Chelsea, les Spurs. Cela ne se joue pas qu'entre City et United, c'est entre ces 6 équipes."


Au vu du niveau affiché par Manchester City cette saison, et de la continuité historique des équipes de Pep Guardiola (FC Barcelone, Bayern Munich), on voit mal quelle équipe pourrait venir déranger l'armada des Citizens. À part le Liverpool de Jürgen Klopp, aucun autre club n'a pour le moment les moyens de prétendre être un candidat au titre.