​Alors que son équipe a offert le titre au rival City, José Mourinho s'est montré beau joueur, avant d'accabler les joueurs de Manchester United.

Une semaine après s'être adjugé le derby de Manchester, United a rechuté contre West Bromwich dimanche. ​Une défaite 1-0 lourde de sens, puisqu'elle offre le titre de champion d'Angleterre aux Citizens. Après un match dont le contenu a été très faible, José Mourinho a rendu hommage aux Skyblues.


"City était la meilleure équipe, donc pas de drame quand la meilleure équipe gagne le championnat. J’ai vu beaucoup de gens très emballés parce qu’on avait gagné contre eux (le week-end dernier). Nous méritons d’être punis. Mais ne dites pas à City qu’ils ont gagné le titre parce que United a perdu, ce n’est pas juste pour eux" 


  • City mérite son titre, United les critiques 

Un bel hommage rendu au voisin Citizen, ​puis vient la remise en cause de ses joueurs, qui n'ont pas son palmarès. 


"Je continue à croire en moi. J'ai gagné des titres, huit, dont trois rien qu'en Premier League. Et le dernier ne remonte qu'à trois ans en arrière, donc je sais encore gagner. Après, je ne suis pas sur le terrain. D'après moi, on ne peut pas gagner en étant irréguliers (...) nous sommes les rois de la complication ! Les joueurs n’ont pas voulu jouer simple. Tout était lent, tout était joué à plus d’une touche. Il n’y avait pas de fluidité dans notre jeu" a déclaré un Spécial One plus qu'agacé. 


Du Mourinho dans le texte, mais au vu des circonstances, on ne peut lui donner tort tant United a montré deux visages totalement différents lors des deux dernières rencontres.