​Dans son habituel débrief de la journée de Ligue 1, Pierre Ménès a tiré son chapeau à l'OM, qui malgré un match difficile, s'est extirpé du piège troyen.


Que la semaine des joueurs de l'OM fut belle. ​Parfaits jeudi soir contre Leipzig en Europa League, les Phocéens ont su garder leur sérieux dimanche en Ligue 1 contre Troyes, et ont arraché une ​précieuse victoire 3-2, malgré qu'ils aient été menés à deux reprises et un arbitrage une nouvelle fois sévère. 

​Toujours dans la course pour la troisième place, Rudi Garcia et ses hommes ont épaté nombreux observateurs, à l'image du sulfureux Pierre Ménès, séduit par le comportement et la mentalité des Ciel et Blanc, comme il l'a confié dans son blog.


"Marseille a proposé un beau spectacle. Mais les Phocéens ont eu du mal, ils sont victimes de ce que j’appelle « le complexe de Cendrillon ». En gros, quand le carrosse (le quart de finale retour d’Europa League) se transforme en citrouille (un match à Troyes le dimanche à 17h) ce n’est pas forcément évident à gérer (...) Seulement les Marseillais, dont les jambes devaient être lourdes et les têtes un petit peu ailleurs, ont montré une énorme force de caractère".


De nouveaux compliments pour une équipe au grand coeur. En attendant, malgré l'enchaînement des rencontres, les Olympiens continuent de jouer le jeu et restent en course en Ligue 1 ... ​et sur la scène européenne. A eux de bien gérer les derniers matches pour faire de cette belle saison, un souvenir exceptionnel.