Alors que l'Olympique de Marseille l'a échappé belle lors de son déplacement à Troyes, Rudi Garcia reste persuadé que ses joueurs vont terminer la saison devant Lyon au classement.


L'Olympique de Marseille a eu chaud, mais l'Olympique de Marseille n'a pas flanché. Dans son sprint final qui l'oppose à Lyon, le club phocéen n'avait pas d'autre choix que d'imiter son rival direct au classement, qui s'était largement imposé la veille lors de la réception d'Amiens sur la pelouse du Groupama Stadium (​3-0).

Un succès qui avait donc provisoirement relégué les hommes de Rudi Garcia à trois longueurs derrière les Gonesen attendant la réaction de ses hommes face à Troyes. Mais trois jours après sa soiréexceptionnelle vécuà domicilen quart dfinale retour de LiguEuropa, avec unqualification à la clé, l'OM a - logiquement - eu du mal à tenir la distance.

Menés dès la première minute de jeu, les partenaires de Dimitri Payet ont pourtant parfaitement su rebondir. Ainsi, ​au terme d'un match au scénario complètement fou, dans lequel ils ont couru derrière le score par deux fois, les Sudistes ont décroché trois points essentiels. Statu quo donc, dans la course à la troisième place du podium.

Alors qu'il ne reste que cinq journées de Ligue 1 à disputer, le coach de l'écurie marseillaise a fait par de sa pleinconfiancenvers ses troupes devant la presse. Pour Rudi Garcia, la question ne se pose d'ailleurs même pas : Marseille va terminer devant l'Olympique lyonnais.


"​On a joué un match jeudi qui a été coûteux sur le plan physique mais aussi sur le plan psychologique donc c'est un grand résultat. Il faut tirer un coup de chapeau aux Troyens qui ont fait le match qu'il fallait pour se sauver. Ce qui est important c'est qu'on a été mené deux fois donc il faut tirer un grand coup de chapeau à l'OM qui a encore renversé des montagnes".

"Cette équipe a un talent immense. Les trois entrants ont été très bons, c'est une vraie satisfaction, une vraie victoire de groupe. Ça a basculé du bon côté car cette équipe le mérite. Gagner au forceps, ce n'est pas usant, c'est juste jouissif ! Cette équipe fait de grandes choses, mais il faut encore le faire sur, j'espère, huit matches, cinq en Championnat, deux en Ligue Europa et peut-être un autre (une éventuellfinale, ndlr)".

"Le groupe a répondu présent et mérite d'obtenir de grandes satisfactions. J'aime de plus en plus ce groupe. Il peut faire quelque chose de grand, mais pour l'instant il n'a rien gagné. Je reste convaincu que si on gagne les 5 derniers matches on sera devant Lyon. Aujourd'hui ils se sont peut-être réjouis trop tôt".


Attention néanmoins, pour le moment, c'est l'OM qui est derrière avec une différence de but bien inférieure et un calendrier bien plus compliqué. Il va falloir de la ressource aux Olympiens pour continuer à tenir un tel rythme sur deux tableaux.