Pas une semaine ne passe à Lyon sans que ​Jean-Michel Aulas ne lance une pique au PSG. Une fois n'est pas coutume, le président a pointé du doigt les revenus illimités de QSI.


Cette petite guerre entre Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais et Nasser Al-Khelaïfi son homologue au Paris Saint-Germain ne date pas d'hier. À la moindre occasion, les deux essaient de tacler l'autre d'une façon ou d'une autre. Aujourd'hui, c'est le président de l'OL qui charge le PSG made in Qatar. 

Depuis l'arrivée de QSI, le PSG a pris une dimension tout autre, dominant largement la Ligue 1. Pourtant, ​Jean-Michel Aulas garde toujours espoir, un jour de redevenir champion de France. Le président de l'OL sait que financièrement parlant, les deux clubs ne jouent pas dans la même catégorie. Dans une interview accordée au Monde, il a avoué que cet objectif ne se réalisera pas demain. 


"L’OL champion de France la saison prochaine ? Non, car nous ne pouvons pas encore concurrencer le PSG tant que nous ne jouons pas avec les mêmes armes. Je mets également à part Monaco, qui bénéficie d’avantages fiscaux. Par contre, nous pourrons lutter avec le Bordeaux new-look, financé par un fonds américain, et l’OM de McCourt. Des concurrents loyaux et forts qui jouent avec les mêmes règles que les nôtres".


Toujours aussi piquant et rancunier, JMA ne remportera pas la Ligue 1 de sitôt mais il a certainement remporté le championnat de la punchline.