Ligue 1 : L'équipe type de la 32ème journée

​La 32ème journée de Ligue 1 s'est terminée ce dimanche soir ​avec le match nul entre Marseille et Montpellier, avant cela, Lyon et Monaco l'avaient remportés alors que le PSG avait eu tout le mal du monde à ramener le point du match nul de Saint-Étienne. Amiens et Guingamp ont réussi les cartons du weekend alors que Lille continue sa descente aux enfers à Bordeaux. 


Voici l'équipe-type de la 32ème journée de Ligue 1.

Suivant0 / 11

1. Régis Gurtner (Amiens SC)

​Le gardien français d'Amiens a vécu un début de soirée plutôt tranquille avant de voir le réveil périodique des Caennais en fin de match, avec 6 arrêts dont deux parades superbes dans les dernières minutes. Plus qu'anecdotiques que décisives, Gurtner a montré qu'il était bel et bien l'une des révélations à son poste cette saison malgré ses 31 ans. 

Suivant1 / 11

2. Mehdi Zeffane (Stade Rennais)

​Face à des ailiers niçois provocateurs et vifs, l'international algérien s'est montré très inspiré dans les zones défensives et offensives. Concentré sur son placement avec 4 dégagements ou encore 2 tacles, le latéral droit offre la passe décisive pour l'égalisation de Bourigeaud sur un centre fort et précis. Peu titularisé cette saison, le joueur formé à Lyon a délivré sa première passe décisive de la saison.

Suivant2 / 11

3. Marcelo (Olympique Lyonnais)

​En inscrivant le premier but de la partie au bout de seulement 30 secondes puis en doublant la mise, toujours d'une tête sur corner, le défenseur brésilien de Lyon a lâché son costume de patron de la défense, pour plier à lui tout seul la rencontre avant la demi-heure de jeu. Peu inquiété défensivement, Marcelo est l'un des très rarer défenseurs à avoir inscrit un doublé de la tête ces derniers mois en Ligue 1. 

Suivant3 / 11

4. Papy Djilobodji (Dijon FCO)

​L'ancien joueur de Chelsea, prête par Sunderland, a été l'un des piliers de la belle victoire de Dijon à Toulouse. Avec 13 dégagements, 2 tirs contrés, 4 interceptions, 5 tacles ou encore 10 duels gagnés, le Sénégalais a été un véritable mur dans sa surface pour les attaquants toulousains. 

Suivant4 / 11

5. Bakaye Dibassy (Amien SC)

​Du haut de ses 28 ans, Bakaye Dibassy garde l'importance qu'il avait dans la défense amiénoise l'année dernière en Ligue 2. Sur son côté gauche, le nouvel international malien a inscrit le premier but de son équipe face à Caen, et le premier de sa carrière en Ligue 1, en trompant Rémy Vercoutre à bout portant. Un but important qui a lancé son équipe pour un succès au final facile et un grand pas de fait vers le maintien. 

Suivant5 / 11

6. Jonas Martin (RC Strasbourg)

​S'il inscrit le but égalisateur sur penalty sur la pelouse d'Angers, Jonas Martin en est d'autant plus le piston essentiel de son équipe. Le milieu de terrain alsacien a été omniprésent avec 90% de passes réussies, un jeu rapide vers l'avant, de nombreux duels gagnés et une grande activité dans le pressing et la récupération. Une prestation et un but qui donnent un peu d'air à Strasbourg, et lui ouvrent le chemin du maintien. 

Suivant6 / 11

7. Nicolas Benezet (EA Guingamp)

​L'ailier de l'EAG ouvre le score face à Troyes sur une belle volée du pied gauche imparable. Un quatrième but de la saison important puisqu'il ouvre la voie à une démonstration des siens et qui obligera les Troyens à laisser des espaces dans le dos de sa défense. Très actif dans son couloir, le Breton a offert 5 centres, 4 passes en profondeur réussis sur 4, 2 tirs cadrés et de nombreux duels gagnés. 

Suivant7 / 11

8. Rony Lopes (AS Monaco)

​Le milieu offensif monégasque a été l'homme de tous les bons coups avec Falcao ce vendredi face à Nantes. Une performance habituelle ces dernières semaines pour celui qui s'annonce bel et bien comme le nouveau Bernardo Silva dans la principauté, et bientôt peut-être, en sélection portugaise. Passeur décisif pour Falcao, il inscrit le but du break quelques minutes plus tard sur une remise du Colombien. 

Suivant8 / 11

9. François Kamano (Girondins de Bordeaux)

​L'ailier gauche bordelais a été l'homme de la rencontre entre Bordeaux et Lille avec un beau doublé. Le jeune joueur de 21 ans a de nouveau montré son talent en inscrivant deux buts en l'espace de trois minutes avant la pause, d'abord en reprenant un ballon mal repoussé par le gardien lillois, puis en vrai renard des surfaces pour l'un des doublés les plus rapides de cette saison. François Kamano se rapproche de sa meilleure saison avec ses cinq buts et 4 passes décisives. 

Suivant9 / 11

10. Memphis Depay (Olympique Lyonnais)

Memphis Depay est sans aucune hésitation le meilleur joueur de ce week-end avec un but inscrit sur la pelouse de Metz mais surtout 4 passes décisives. Phénoménal attaquant de la victoire importante de l'OL, le Néerlandais est inarrêtable en ce moment avec 4 buts buts et 4 passes décisives en trois matchs. ​Si Lyon finit sur le podium, le final époustouflant de Memphis Depay n'en sera pas étranger. 

Suivant10 / 11

11. Radamel Falcao (AS Monaco)

​Le tigre de l'AS Monaco a de nouveau rugit alors qu'il n'avait plus marqué en Ligue 1 depuis la réception de Lyon en début de février dernier. Dix minutes après la très belle ouverture du score de Nantes, le Colombien est à l'origine et à la conclusion d'une belle action collective pour recoller au score. Trois minutes plus tard Falcao va se servir de son jeu en pivot pour remiser sur Ronny Lopes qui trouvera la mire d'une frappe enroulée. Passeur décisif, Falcao donne la victoire à son équipe et revient à un petit but de Neymar au classement des buteurs après son 18ème de la saison. 

11 / 11

MEILLEURS ARTICLES