De retour en Ligue 1 après l'avoir quittée il y a 5 ans, Yann M'Vila a avoué avoir fait le bon choix en signant pour l'AS Saint-Etienne grâce à la présence de Jean-Louis Gasset sur le banc.


La bouclest bouclée. Cinq années après son départ du Stade Rennais pour le Rubin Kazan en Russie (2013-2018) avec dans l'intervalle des prêts à l'Inter Milan puis Sunderland, Yann M'Vila a effectué son grand retour en Ligue 1 lors du dernier mercato hivernal, libre de tout contrat. Un joli coup réalisé par l'​AS Saint-Etienne.

Car depuis, l'international français a pleinement donné raison à sa direction. Très bon au milieu, il a permis aux Verts de se relancer en championnat (9e position), et pourquoi pas rêver d'une placen coupe d'Europe pour le prochain exercice. Un choix de carrière dont peut se féliciter le principal concerné, qui a reconnu avoir en partiopté pour l'écurie du Forez grâce à la présence de Jean-Louis Gasset sur son banc.

Interrogé dans le programme officiel de l'ASSE avant le match contre Guingamp (2-0), Yann M'Vila n'a pas tari d'éloges à l'encontre de sa nouvelle équipe, en n'oubliant personne du staff au public. Bonne chance à lui pour la suite.


"Tout se passe très bien ici et, jusqu'à maintenant, tout me confirme que j'ai fait le bon choix.  J'ai eu peur après notre défaite à Metz quand j'ai débuté, mais depuis, on a bien redressé la barre. Les matchs comme ceux de Dijon ou Rennes nous laissent quelques regrets, mais, ça va venir, j'en suis convaincu. J'ai également retrouvé la ferveur anglaise qui j'ai connue à Sunderland. Des supporters comme ça apportent vraiment de la confiance.

Avec le staff et mes coéquipiers, les choses se passent aussi de la meilleure des façons. Il y a une belle communion au sein du vestiaire et je pense que cela se voit sur le terrain. Nous avons une relation très forte avec Jean-Louis Gasset. Il m’a toujours accordé sa confiance depuis que l’on s’est rencontrés en Equipe de France. Je n’oublie pas que sur mes 22 sélections, j’ai débuté 19 fois en tant que titulaire.

Avec Laurent Blanc, ils ont beaucoup cru en moi. Quand il m’a appelé pour venir à Saint-Etienne, forcément, j’y ai pensé. J’ai foncé, même. Il me conseille beaucoup, il me parle énormément. Ce que j’apprécie le plus chez lui, c’est sa franchise. Si je ne suis pas bon, il me le dira sans hésiter car avec lui, tout est simple et fluide".


Yann M'Vila et les Verts, le début d'une belle histoire d'amour ?