​Qui fantasme encore sur son amour de jeunesse en voyant ce qu'il est devenu ? Mathieu Valbuena était fou amoureux de l'Olympique de Marseille pendant très longtemps. Désormais, il le traîne au tribunal. ​Ah, les histoires d'amour...


Aujourd'hui, à partir de 14h, l'OM et son ancien joueur se retrouveront au conseil de prud'hommes de Marseille pour régler une affaire dans laquelle 568 800 € sont en jeu. Tout commence en 2014, lorsque "Petit Vélo" n'est pas au mieux à Marseille. Naît alors un différend avec ​Christophe Hutteau, celui qui était son agent à l'époque. Afin de signer en faveur du Dynamo Moscou, Valbuena change de représentant. "Un choix par défaut", assurait Hutteau dans La Provence. C'est à ce moment-là que l'agent réclame 568 800 €.

L'actuel joueur du Fenerbahçe refuse de payer. Lorsque le TGI d'Aix confirme qu'il doit bien payer, il refuse encore. Mais il finit par verser la somme due le 3 juin 2015, quelques semaines après avoir vu sa Porsche Cayenne saisie à son domicile. Désormais, l'international tricolore réclame exactement la même somme à l'OM en avançant un arrangement oral conclu avec Vincent Labrune.

"Avant son transfert au Dynamo Moscou, j'ai adressé un mail à Vincent Labrune en lui demandant de me confirmer expressément, avant la signature, que le club de l'OM prendrait bien en charge l'intégralité de l'indemnité due à Christophe Hutteau", déclarait l'avocat de Valbuena sur RMC. Labrune aurait répondu "OK."

Me Henri Labi, avocat de l'Olympique de Marseille a aussitôt répliqué en qualifiant de Valbuena comme "quelqu'un qui a la fibre olympienne chevillée au corps (...) qui engage une procédure contre ce même club."


C'est petit...