​Passablement énervé après le match nul de son Napoli contre l'Inter Milan dimanche soir, Maurizio Sarri a répondu de manière honteuse à une journaliste en conférence de presse.


Dans un football actuel où la communication est totalement contrôlée, il reste encore des personnes sans filtre, qui n'hésitent pas à passer des coups de gueule ou dire les choses telles qu'elles sont. C'est la cas de Maurizio Sarri, l'entraîneur de Naples, qui en plus de fumer sur les terrains ne fait jamais dans la langue de bois.

Mais parfois, certains propos devraient tout de même être plus réfléchis. Et dimanche soir, le génie tactique a dérapé. 


Interrogé par une journaliste italienne sur la difficulté du Napoli de remporter le Scudetto en fin de saison après le nul 0-0 contre l'Inter Milan, et maintenant que la Juventus a repris la tête, l'ancien d'Empoli s'est livré à un commentaire aussi honteux que sexiste. "Tu es une femme et tu es jolie, c’est pour ça que je ne te dis pas d’aller te faire foutre".

Des propos chocs et une polémique qui a rapidement enflé en Italie. Face aux nombreuses réactions d'internautes ou spécialistes outrés, Sarri a rapidement présenté ses excuses à Titti Improta, la journaliste de Canal 21


Adulé à Naples pour le personnage qu'il incarne, ​et ses idées de jeu, le technicien italien en prend là un grand coup à sa réputation.