Très choqué après les événement survenus au stade Pierre Mauroy lors du match entre Lillet Montpellier, Michel Seydoux a ouvertement accusé Marcelo Bielsa d'êtren partie responsable.


Depuis l​a triste fin de soirée par les joueur de Lille à l'issue de leur match nul contre Montpellier, tout s'est accéléré du côté du club nordiste. Dans un premier temps, le LOSC a annoncé via un communiqué avoir déposé "plusieurs plaintes pour permettre l'ouverture d'une enquête judiciaire dans les meilleurs délais. Les investigations menées doivent permettre l'identification des individus responsables de faits de violence et leur présentation devant le parquet".

Une réponse au tac-o-tac de l'institution, qui ne souhaite donc rien laisser passer après les coups portés par certains "fans" sur plusieurs Dogues, avant l'intervention des services de sécurité. "Le LOSC est déterminé à ne pas se laisser prendre en otage par quelques individus haineux, violents, malintentionnés et se battra ainsi sur le terrain judiciaire pour faire condamner ces comportements et leurs auteurs".

Des incidents qui ont également fait réagir Michel Seydoux. Et si comme pour la majorité, l'ancien président du club s'est montré profondément choqué, ce dernier a aussi directement pointé du doigt la responsabilité de Marcelo Bielsa, remercié en cours de saison.


"​Je ne peux pas comprendre ce genre d'agissement. Il faut respecter le club et respecter les gens. Il n'y a aucune excuse. L'union sacrée ce n'est pas la démolition sacrée et c'est une sacrée démolition. Ce genre d'acte crée la politique du chaos. Les supporters du Losc ne sont pas tous comme ça. Qui est le responsable de ces déboires ? Est-ce que c'est Gérard Lopez ou Marcelo Bielsa? Lopez a une responsabilité, en faisant une erreur de casting.

Bielsa a eu les moyens de changer Luchin et de transformer le club. Bielsa a eu des moyens économiques très importants. Mais une fois qu'il a éliminé les joueurs cadres pour ne garder que des jeunes, il a créé un traumatisme. Bielsa a détruit le club d'une certaine façon. Aujourd'hui je suis admiratif du travail de Christophe Galtier qui fait tout ce qu'il peut pour sauver le club".