Ligue 1 : L'équipe-type de la 27ème journée

​Conclue par ​la large victoire du PSG face à l'OM dans le Classico, la 27ème journée a également été marquée par le match nul dans le derby entre Lyon et l'ASSE et de Monaco à Toulouse, la nouvelle victoire de Rennes, la défaite de Lille à domicile face à Angers ou encore le beau succès d'Amiens à Nantes et bien d'autres. 


Voici l'équipe-type de la 27ème journée de Ligue 1.

Suivant0 / 11

1. Regis Gurtner

​D'abord chanceux sur le tir de Lucas Lima sur le poteau, Regis Gurtner a ensuite sorti les barbelés pour repousser toutes les tentatives nantaises dont une très importante dans les arrêts de jeu de la rencontre. Le héros de la belle victoire d'Amiens à Nantes. 

Suivant1 / 11

2. Mathieu Debuchy

Mathieu Debuchy ne pouvait certainement pas rêver meilleur départ depuis son départ d'Arsenal et son arrivée chez les Verts. Sérieux défensivement et peu mis en danger lors du derby, le latéral droit a été très actif dans son couloir avec pour récompense son but en fin de match en étant bien placé dans la surface adverse. Un but précieux pour son équipe face à l'ennemi lyonnais mais qui montre surtout son impact dans l'équipe. ​

Suivant2 / 11

3. Prince Gouano

​Formé à la Juventus et débarqué librement en provenance de l'Atalanta cet été, le défenseur français a été un véritable mur samedi face aux attaquants nantais. Fort physiquement et dans les duels, le joueur a été un vrai patron de sa défense en fin de match lors de la grosse pression des Canaris.

Suivant3 / 11

4. Thiago Silva

​Si le capitaine parisien fait débat depuis sa mise à l'écart lors du match aller de Ligue des Champions à Madrid et sa concurrence face à Kimpembe, Thiago Silva a montré lors du Classico qu'il avait toujours le talent et la hargne pour les grosses affiches. Intraitable en défense, le Brésilien a réalisé pas moins de 5 dégagements, plusieurs interceptions et était présent lors de toutes les tentatives marseillaises notamment son tacle dans la surface en fin de match face à Clinton Njie avec un cri de rage pour conclure cette action. 

Suivant4 / 11

5. Layvin Kurzawa

​Impliqué sur deux des trois buts parisiens, le latéral gauche parisien a affiché une belle aisance technique offensivement et a été important pour l'animation offensive à défaut d'être décisif. Critiqué aussi pour sa défense habituellement, l'international français a été solide face au meilleur joueur marseillais cette saison hormis un dribble de Thauvin qui l'a mystifié dans sa surface en fin de partie. 

Suivant5 / 11

6. Lucas Deaux

​Le milieu défensif guingampais a non seulement marqué son premier but de la saison en venant égaliser suite à une très belle action collective en première période, mais il est également présent en fin de rencontre pour inscrire un doublé et offrir un point du match nul quasiment inespéré face à la belle prestation de Metz. 

Suivant6 / 11

7. Sanjin Prcic

​Le milieu de terrain rennais a inscrit le but du break de son équipe, étant ainsi récompensé de son activité défensive et offensive durant toute le rencontre face à Troyes. Joueur clé de l'effectif samedi soir au Rohazon Park, Prcic a été important avec entre autres, 4 tacles, de nombreux duels gagnés et 92% de passes réussies. 

Suivant7 / 11

8. Rony Lopes

​Très en forme ces dernières semaines, l'attaquant monégasque a été très actif dans son couloir et une nouvelle fois décisif avec un doublé qu'il a longtemps pensé suffisant pour ramener les trois points de Toulouse. Malgré le retour de Toulouse, le Portugais a été le Monégasque le plus dangereux et monte son compteur buts à 7 en Ligue 1, un record pour lui.

Suivant8 / 11

9. Neymar

​Si Kylian Mbappé aurait également pu être dans ce onze avec son but et ses dribbles qui ont donné le tournis à Amavi, Neymar a été un danger constant au milieu de la défense marseillaise. Vif, percutant, dribbleur, chambreur, le Brésilien a fait vivre un cauchemar à ses adversaires. Passeur décisif pour le dernier but de Cavani, il voit également son tir être repoussé dans les buts marseillais par Rolando. 


Sa sortie sur civière en fin de match suite à une torsion de sa cheville inquiète forcément les supporters parisiens et français avant le retour de Ligue des Champions.  

Suivant9 / 11

10. Yaya Sanogo

​Poison pour la défense monégasque, l'ancien attaquant d'Arsenal a été doublement décisif pour aider son équipe à revenir au score miraculeusement. Sanogo provoque le penalty, très sévère, transformé par Delort avant de venir inscrire le but égalisateur dans les dernières secondes suite à un bel enchainement contrôle en pivot et tir imparable. Son deuxième but de la saison seulement.

Suivant10 / 11

11. Karl Toko Ekambi

​Encore un doublé pour le héros angevin de la saison. Après avoir ouvert le score un peu avant le quart de jeu, Toko Ekambi pensait avoir donné la victoire aux siens sur le pelouse du LOSC avant l'égalisation de Pépé en fin de match. L'attaquant n'a jamais douté puisqu'il est présent une minute plus tard, en renard des surfaces, pour redonner la victoire cette fois définitive pour son équipe. Trois points très importants pour le maintien. 

11 / 11

MEILLEURS ARTICLES