Il arrive parfois que des joueurs, à l'instar de Kylian Mbappé ou N'Golo Kanté, connaissent une ascension vers le plus haut niveau aussi rapide que surprenante. A l'inverse, on entend moins parler de ceux qui ont une évolution diamétralement opposée... ​


C'est pourtant la triste histoire de Hervin Ongenda, 22 ans, ex-promesse du PSG et qui vit actuellement une période difficile au point de peiner à payer son loyer de 4000 euros dans sa maison des Yvelines. Alors qu'il gagnait 25000 euros par mois à Paris, et qu'il était considéré comme un espoir du football français, il a enchaîné les mésaventures et les problèmes de comportement pour se retrouver là. 

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-NICE

International espoir et coéquipier de Zlatan Ibrahimovic à ses plus belles heures, le jeune Parisien a ensuite été prêté au SC Bastia à la demande de Claude Makelele. Décevant en Corse où il n'a pas inscrit le moindre but, il entretient en plus de mauvaises relations avec le successeur de Makelele, Ghislain Printant. Ce dernier aurait même déclaré : "C’est le pire joueur que j’ai croisé."

Il ne fait donc pas long feu du côté du Sporting, revient au PSG où il est dans une impasse, puis découvre un nouveau championnat en s'engageant avec Zwolle, aux Pays-Bas, en janvier 2017. Mais l'aventure tourne court puisqu'après seulement trois bouts de matchs disputés et des retards accumulés aux entraînements, son contrat est résilié six mois plus tard.


Sans club jusqu'alors, il était à deux doigts de signer au Levski Sofia cet hiver, mais le club bulgare a finalement rebroussé chemin en lui détectant un problème au genou lors de la visite médicale...

Aujourd'hui au fond du trou aussi bien sportivement que financièrement, on lui souhaite évidemment de reprendre le fil de sa carrière. Sa situation nous montre à quel point le monde du football peut être impitoyable lorsque les efforts sont relâchés, et qu'il peut entraîner ses acteurs dans un sens comme dans l'autre très rapidement...