On peut difficilement faire mieux. Auteur du premier but d'​une rencontre palpitante entre l'OL et le PSG ce dimanche soir en clôture de la 22e journée de Ligue 1 (2-1), Nabil Fekir a été nommé homme du match à l'issue de celui-ci. Une récompense qu'il doit notamment à son splendide coup-franc excentré côté droit marqué à plus de 30 mètres en profitant du mauvais placement d'Alphonse Areola qui s'attendait à un centre.

Interrogé au micro de Canal + après le match sur sa prestation et sur son but, Nabil Fekir en a profité pour raconter ce qu'il s'était passé dans son esprit et sa décision de choisir la frappe au lieu du centre : "Non, je ne voulais pas le frapper directement. Je me suis adapté. Ma première intention était de centrer. Mais je vois le positionnement du gardien. Je tente ma chance à l’opposé et ça m’a réussi".

"C'est un but qui nous a permis de prendre l'avantage mais ensuite, on a un peu trop reculé. Pendant ce match, on a beaucoup souffert, car le PSG a une grosse capacité à faire tourner le ballon. Mais ce qui est important, c'est que nous sommes restés en place défensivement. C'était important et c'est toute l'équipe qu'il faut féliciter".